/misc
Navigation

Heureux problème de poids

Chasse et pêche
Photo courtoisie Philippe Auclair de Boucherville et sa sœur Émilie étaient on ne peut plus heureux d’avoir leurré et attrapé ces deux grosses mouchetées.

Coup d'oeil sur cet article

Peu de pêcheurs de truites mouchetées peuvent se vanter d’avoir franchi le cap de un kilo.

À l’occasion, lorsqu’on jette un coup d’œil aux publicités de certains pourvoyeurs, on a l’impression qu’ils amplifient la taille des poissons qu’ils peuvent réellement proposer à leur clientèle.

En 2000, l’ancien dirigeant de l’agence de voyages Toundratour, Louis Laurin, s’est porté acquéreur d’un site sur la Côte-Nord qu’il considérait être un véritable paradis pour les gros ombles de fontaine : la pourvoirie Mabec.

Alexandre Roberge a déjoué une quarantaine de beaux ombles de fontaine.
Photo courtoisie
Alexandre Roberge a déjoué une quarantaine de beaux ombles de fontaine.

Réalité

Comme la majorité des aubergistes de la forêt qui tentent de vendre leurs divers forfaits, il expliquait aux personnes intéressées qu’ils pouvaient soutirer des eaux des lacs Manitou, Brézel, Eudistes et du Canot des poissons d’un poids moyen de 1,4 kg (3 lb).

Fier du succès de ses invités, M. Laurin se faisait souvent dire, dans les différentes expositions, qu’il exagérait certainement la taille des spécimens en question et que c’était totalement impossible que ses plans d’eau soient les hôtes d’une population soutenue d’aussi gros poissons. Il s’est même fait dire, par certains, que les photos présentées dans son pamphlet et sur son site internet étaient assurément « photoshopées ».

Il s’est alors résolu humblement à indiquer un poids moyen inférieur à la réalité, soit de 1 kg (2,2 lb).

Sur le terrain

J’ai eu le plaisir de séjourner à Mabec à quelques reprises au fil de la dernière décennie. De tous les endroits que j’ai visités, c’est de loin le meilleur au niveau du potentiel pour déjouer vos propres records. À titre informatif, sachez qu’au cours de toute ma carrière, j’ai réussi à attraper quatre mouchetées de plus de 2,25 kg (5 lb) et que trois de celles-ci provenaient de cette pourvoirie située à 100 km à vol d’oiseau de Sept-Îles.

Les trois éléments qui expliquent une telle qualité sont, selon Louis, la génétique des ombles sur son territoire, la pression de pêche limitée et la politique vouée à la conservation d’un seul gros trophée et de quatre batailleurs pesant moins de 1,4 kg (3 lb).

Ce gentilhomme et sa sympathique équipe de guides demandent aux manieurs de canne de ne pas utiliser de trépied ni de bas de ligne afin de faciliter la graciation. Les petites cuillères avec hameçon simple, les mouches, les dandinettes, les souris de surface et autres leurres du genre fonctionnent à merveille.

L’activité

De l’ouverture en mai jusqu’à la fin juin, la pêche se déroule en plan américain ou européen en lacs. Les amateurs ciblent alors les affluents comme les rivières, les ruisseaux et les chutes qui se déversent dans ce vaste bassin hydrographique.

Du début août au deuxième dimanche de septembre, les adeptes, accompagnés de leur guide, sillonnent les 35 km de la rivière Manitou. On y retrouve une trentaine de fosses et de nombreuses jonctions de courant.

Pistes et repères

  • Nom : Pourvoirie Mabec (nom constitué des premières lettres des lacs Manitou, Brézel, Eudistes et Canot).
  • Où : À 30 minutes en avion de la base d’air Saguenay à Sept-Îles.
  • Zone : 19 sud.
  • Distance : À 950 km de Montréal par la route, ou vous pouvez vous rendre à Sept-Îles à bord d’un vol commercial.
  • Habitations : Six chalets au lac Manitou cotés quatre étoiles par la FPQ, pouvant accueillir 12 convives en plan américain avec auberge principale, cuisine, salon et bar. Trois camps auxquels on a attribué trois étoiles pour les plans européens à moins de 1300 $ par personne aux lacs des Eudistes et Brézel.
  • Commodités : Tout est inclus, même le WiFi à l’auberge.
  • Unicité : Nombre de gros poissons qu’on y intercepte annuellement, dont un trophée de 4,17 kg (9,2 lb).
  • Infos : Composez le 450 795-6188.

►Pour en savoir plus, visitez le site www.pourvoiriemabec.com.


►Je vous invite à me suivre sur Facebook.