/misc
Navigation

Honneur aux adeptes

Coup d'oeil sur cet article

Je reçois des photos de nos lecteurs tout au long de l’année et je conserve les plus belles, et surtout les plus inspirantes.

Deux fois l’an, soit au printemps et dans le temps des Fêtes, je publie quelques photos de passionnés comme vous. Vous pouvez, vous aussi, me faire parvenir les vôtres, en bonne résolution, par courriel à patrick.campeau@quebecormedia.com. N’oubliez pas d’accompagner le tout d’anecdotes intéressantes.

1. Antoine Céré

Photo courtoisie

Antoine Céré, de Mirabel, a épaté son paternel, Johnny, lors d’une partie de pêche sur la rivière des Mille Îles, dans le secteur de Saint-Eustache. Lorsque ce joli maskinongé a attaqué le Burt Shallow de 23 cm de notre adepte, son moulinet s’est longuement lamenté. Ce prédateur aux longues dents fût immédiatement remis à l’eau.

2. Érik Constant

Photo courtoisie

Le regard admirateur et contemplatif d’Érik Constant inspire un incroyable respect envers la bête interceptée. Ce connaisseur a traqué ce dominant pendant de nombreuses années dans la réserve faunique de Papineau-Labelle. Il a eu la gentillesse de permettre à un de ses copains de chasser son spot une journée, et ce qui devait arriver arriva.

3. Étienne Nuckle

Photo courtoisie

Étienne Nuckle, 19 ans, et son papa, Patrick Bradley, ont eu toute une surprise quand ce brochet de 9 kilos, du réservoir Baskatong, s’est emparé du spinnerbait blanc de notre jeune ami et qu’il a tiré le canot pendant plus de 10 minutes avant de se décrocher dans l’épuisette. Il s’agissait de son deuxième trophée capturé au même endroit.

4. Gilles Villiard

Photo courtoisie

Yvon, le petit-fils de Gilles Villiard, de Repentigny, a été impressionné par les prouesses de papi, puisqu’il a attrapé cette belle petite bouche, frôlant les trois kilos, à son premier lancer de la journée. Dès que son leurre souple noir et gris, présenté sur un montage wacky, a touché la surface des eaux du Poisson Blanc, il l’a engouffré.

5. Guy Lemay

Photo courtoisie

Lors d’une sortie de pêche en famille au Costa Rica, Guy Lemay, de Mercier, a croisé le fer avec ce bel espadon-voilier de 2,13 mètres et de 54,4 kilos. Il lui a fallu 45 minutes pour ramener cet énergique batailleur jusqu’au bateau avant de le gracier. Son épouse, Marie-Josée, en a échappé un aussi gros à côté de l’embarcation.

6. Serge Lyonnais

Photo courtoisie

Serge Lyonnais, de Montréal, jubilait lorsque ce touladi de 4,5 kilos s’est élancé des bas-fonds pour attaquer son poisson-nageur et l’engloutir. Il a alors ferré ardemment et une bataille digne de mention s’en est suivi. Il s’agissait de sa plus grosse truite grise à vie. Notez que cette gloutonne avait encore un autre poisson dans la gueule.

7. Ronald Lafrance

Photo courtoisie

Ronald Lafrance a vécu des moments magiques et mémorables lorsque le guide du lac Ontario, qui était en fait son fils Alexandre, l’a aidé à hisser à bord de l’embarcation ce beau saumon chinook bagarreur de 10 kilos. Cette expérience père-fils, qui s’est déroulée dans le secteur de New Castle, restera gravée longtemps dans leur mémoire.

8. Famille Leclerc

Photo courtoisie

L’automne dernier, Stéphane Leclerc et ses fils François, Maxime et Vincent se sont rendus à la réputée réserve faunique de Rimouski. Le premier soir, le paternel vise une grosse femelle et il ne l’atteint pas. Heureusement, François a pris la relève et a déjoué ce mastodonte arborant une magnifique coiffe de 57 pouces (145 cm).