/travel/usa
Navigation

Sugarbush pour tous

Sugarbush pour tous
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Les montagnes du Vermont sont bien connues des amateurs de glisse pour ses sommets imposants qui représentent un défi plus grand que ceux du Québec. Quand vient le temps de planifier un séjour de ski en famille avec de jeunes enfants, ce n’est pas la première destination à laquelle on pense. Pourtant, à moins de 3 heures de Montréal, Sugarbush offre du ski en toute sécurité pour les petits et les grands malgré l’étendue du domaine skiable.

Le centre de ski de Subarbush, réunissant le Lincoln Peak et le mont Ellen, a fait l’objet, dans les dernières années, d’une cure de jeunesse qui lui a fait grand bien. Les nouvelles installations ont d’ailleurs été pensées pour séduire les familles. Les six sommets répartis sur les deux montagnes du domaine offrent une variété de terrains.

Le sommet North Lynx est parfait pour permettre aux plus jeunes de se 
familiariser avec le ski.
Photo courtoisie
Le sommet North Lynx est parfait pour permettre aux plus jeunes de se familiariser avec le ski.

Pour tous les niveaux

Du côté de Lincoln Peak, le sommet North Lynx offre de belles pistes pour les skieurs débutants et intermédiaires. Les pistes sont bien identifiées, donc aucun risque de voir les enfants emprunter par mégarde une piste experte. Au mont Ellen, le sommet Iverness a aussi été pensé pour les skieurs moins expérimentés. En tout, 50 % des pistes sont pour débutants et intermédiaires.

Les pistes de ces deux sommets convergent vers des remontées mécaniques un peu à l’écart des autres. Ainsi, les points de rencontre pour tous les membres de la famille sont plus faciles à reconnaître.

Apprendre et se perfectionner

L’école de ski propose plusieurs formules pour les adultes. Pour ceux qui en sont à leur première expérience, il est possible de choisir la formule « First Timer ». Il s’agit d’un forfait de 3 leçons privées de 2 heures chacune, incluant la location d’équipement, le billet de remontée pour chaque jour (299 $ US). De plus, le nouveau skieur aura droit à un laissez-passer de saison une fois le programme terminé.

Aucune dameuse ne s’aventure sur les pistes du sommet Castlerock.
Photo courtoisie
Aucune dameuse ne s’aventure sur les pistes du sommet Castlerock.

Pour les plus téméraires

Le sommet Castlerock, avec ses pistes double losange, saura satisfaire les accros à l’adrénaline. Afin de préserver la qualité de la neige qui n’est jamais damée, seul un télésiège à deux places dessert ce secteur. Un paradis de sensations fortes.

Plus haut sommet du domaine, le mont Ellen offre de bons dénivelés et des pistes un peu moins achalandées.

Le Clay Brook, qui est parfaitement adapté aux familles, est situé au 
pied des pentes de la montagne Lincoln Peak.
Photo courtoisie
Le Clay Brook, qui est parfaitement adapté aux familles, est situé au pied des pentes de la montagne Lincoln Peak.

Virée avec un pro

Ceux qui désirent apprendre à manœuvrer avec agilité dans les sous-bois ont aussi la possibilité de profiter des précieux conseils du pro-skieur John Egan, ancienne vedette des célèbres films de ski de Warren Miller. Il faut compter 325 $ US pour 2 heures. Il est possible d’ajouter un skieur pour 55 $ US. On peut aussi s’aventurer avec un guide dans le Slide Brook Basin, l’arrière-pays situé entre les deux montagnes.

Notez que les amateurs d’aventure peuvent skier partout sur les deux montagnes en groupe de 3, à leurs risques et périls !

Bienvenue aux enfants

Les enfants de 3 ans et plus peuvent eux aussi profiter de leçons de ski. N’hésitez pas à demander un moniteur parlant français. Le bâtiment qui accueille l’école est bien identifié et réservé uniquement aux jeunes. On y trouve également une cafétéria pour accueillir les skieurs en herbe.

Plus que du ski

Les installations de l’école de ski (en gris) sont entièrement adaptées aux enfants et se trouvent au pied de North Lynx, le sommet idéal pour skier avec de jeunes enfants.
Photo courtoisie
Les installations de l’école de ski (en gris) sont entièrement adaptées aux enfants et se trouvent au pied de North Lynx, le sommet idéal pour skier avec de jeunes enfants.

Propriétaire du centre de ski de Sugarbush, Win Smith était un habitué de la région Mad River Valley­­­ dans sa jeunesse. En 2001, après 28 ans à évoluer dans les hautes sphères de la finance à Wall Street, il a décidé d’acheter Sugarbush, alors au bord de la faillite, pour lui redonner une vocation plus familiale, et c’est réussi.

Pour une pause détente après une journée de ski, direction les spas et la piscine du Clay Brook.
Photo courtoisie
Pour une pause détente après une journée de ski, direction les spas et la piscine du Clay Brook.

Les nombreuses nouvelles installations du complexe, particulièrement au pied de Lincoln Peak, plairont aux petits et aux grands.

Salles de sport, piscine intérieure et extérieure chauffée, sauna, spa et zone de jeux sont prêts à accueillir jeunes et moins jeunes lorsque les pentes sont fermées.

Le sommet Castlerock saura séduire les plus téméraires. La neige demeure naturelle tout au long de l’hiver.
Photo courtoisie
Le sommet Castlerock saura séduire les plus téméraires. La neige demeure naturelle tout au long de l’hiver.

Il y a même, adjacente à la réception de l’hôtel Clay Brook, une salle pour les jeunes avec une table de baby-foot et une console de jeu vidéo. De quoi occuper la marmaille. Une halte-garderie offre également ses services à ceux qui voudraient profiter de la montagne en couple.

Les condos du Clay Brook sont entièrement équipés avec une cuisine complète. Parfait pour les repas en famille.
Photo courtoisie
Les condos du Clay Brook sont entièrement équipés avec une cuisine complète. Parfait pour les repas en famille.

Pour tous les goûts

Pour les amateurs de randonnée en raquette, plusieurs pistes parcourent les deux montagnes. À Warren, la ville la plus proche de la station, les amateurs de ski de fond peuvent profiter des sentiers qui partent du Blueberry Lake.

L’hôtel Clay Brook offre le luxe de l’hôtel et les avantages du condo. On peut y louer des suites ayant jusqu’à cinq chambres à coucher avec cuisine complète. Mais si on veut s’éviter la corvée de cuisiner, on réserve au Rumble’s Kitchen. Conviviale et chaleureuse, la grande salle à manger circulaire offre amplement d’espace pour laisser les enfants se dégourdir les jambes en attendant leur repas. Une zone près du bar est tout de même réservée aux adultes.

En somme, c’est une belle station de ski à découvrir en famille.

Le centre de ski en chiffres

  • 2 montagnes (liaison par navette ou remontée mécanique), 6 sommets
  • Le mont Ellen culmine à 1245 m, et Lincoln Peak à 1212 m.
  • 793 m de dénivelé.
  • 111 pistes, 3 parcs à neige.
  • 16 remontées mécaniques.
  • 581 acres de domaine skiable, 97 acres de sous-bois, plus de 2000 acres dans l’arrière-pays.
  • Billet d’un jour à 103 $ US pour les adultes, 87 $ US pour les 7 à 18 ans, les 6 ans et moins skient gratuitement. Des rabais de 10 % à 40 % sont offerts pour les achats en ligne de billets de remontée mécanique.
  • Les cours de ski pour enfants incluant le billet de remontée coûtent 159 $ US par jour.
  • Les tarifs des chambres au Clay Brook commencent à 370 $ US par nuit.