/news/society
Navigation

Système engorgé: Info-Santé est-il un service pertinent?

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs hôpitaux affichaient encore mercredi des taux d’occupation de plus de 200 %.

Pour désengorger le système, les autorités demandent d'éviter les urgences et de contacter d’abord le service Info-Santé avant de se diriger vers un hôpital.

Mais les utilisateurs sont loin d'être convaincus de l’efficacité du 811.

TVA Nouvelles a fait le test mercredi matin. Après 45 minutes d’attente, une journaliste a pu entrer en contact avec une infirmière de ce service de consultation téléphonique gratuit.

Lors de cette expérience, et dans bien des cas, les infirmières de cette ligne, offerte 24 heures par jour et 365 jours par année, recommandent de se rendre à l’urgence pour éviter le pire.

«Le 811 est un bon outil qui permet d’éviter des consultations à certains patients, mais ce n’est pas suffisant», a soutenu le Dr Simon-Pierre Landry, directeur de l’urgence de l’Hôpital de Sainte-Agathe-des-Monts, dans les Laurentides.

«On est mûrs au Québec pour une refonte des services de première ligne. Il y a de bonnes choses qui se font déjà, mais il faut vraiment accélérer le mouvement», a dit le Dr Landry.