/opinion/blogs
Navigation

Cinéma muet, cinéma tout en musique

Cinéma muet, cinéma tout en musique

Coup d'oeil sur cet article

En cette année 2019, nous vous souhaitons de belles découvertes, des concerts enrichissants et la santé, plus encore. Pour ce premier blogue de l’année, quoi de mieux qu’un bain de nostalgie avec un film magnifique et touchant. Mardi 8 janvier, l’Orchestre symphonique de Montréal sous la direction de la brillante chef d’orchestre Dina Gilbert fera appel à votre cœur de cinéphiles. La vénérable salle de concert se transportera pour un soir à l’époque de Rudolf Valentino et Charlie Chaplin, puisque nous assisterons à la présentation du film The Artist.

La magie du direct
Avec 74 musiciens sur scène et la pianiste Lorraine Desmarais, l’âge d’or du cinéma vous bercera. Sorti en 2011, ce long métrage raconte l’histoire de Georges Valentin (Jean Dujardin), héros du cinéma muet qui voit sa carrière en perte de vitesse, quand «  le parlant  », fit apparition, et nous suivrons l’autre étoile montante, la jeune Peppy Miller (Bérénice Bejo), qui tirera habilement son épingle du jeu. Influencé par : Une étoile est née, ainsi que Lumières sur la ville et Les temps modernes, The Artist fut maintes fois couronné, et Jean Dujardin remporta le prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes.

Nous allons commencer l’année en dansant, avec une pensée soutenue pour le critique musical Claude Gingras qui nous a quittés tout récemment.