/news/transports
Navigation

Station Édouard-Montpetit : un chantier du REM trop bruyant

Station Édouard-Montpetit :  un chantier du REM trop bruyant
Capture d'écran TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

L'un des chantiers les plus importants du Réseau express métropolitain (REM), celui de la station Édouard-Montpetit, à Montréal, cause bien des maux de tête aux résidants du secteur.

Les travaux qui y sont effectués ne respectent pas les normes du ministère de l'Environnement du Québec en ce qui a trait au bruit acceptable, a rapporté TVA Nouvelles, dimanche.

À quelques reprises ces dernières semaines, le chantier a dépassé le niveau de bruit à respecter, notamment pendant la nuit.

Plusieurs citoyens se plaignent d’ailleurs du bruit dans le quartier depuis le début des travaux.

Sur son site web, le REM indique que le ministère est tout de même tolérant.

Il «convient qu’il existe des situations où les contraintes sont telles que le maître d’œuvre ne peut exécuter les travaux tout en respectant ces limites», peut-on lire.

Le REM a réagi par une déclaration écrite.

«Nous déployons tous les efforts possibles pour minimiser les impacts de nos chantiers à travers le réseau, est-il écrit. À titre d’exemple, le mur antibruit à Édouard-Montpetit a été récemment rehaussé pour se retrouver à plusieurs dizaines de pieds. Nous maintenons également le dialogue en continu avec les riverains et des rencontres mensuelles ont lieu pour faire un état de la situation et identifier, dans un souci d’amélioration continue, des mesures de mitigation additionnelles.»

Le chantier doit reprendre ses activités lundi, comme bien d’autres au Québec.

Une fois construite, la station Édouard-Montpetit, située à 70 mètres sous terre, deviendra l’une des plus profondes en Amérique du Nord. Lorsqu’elle sera en service, quatre ascenseurs à grande vitesse transporteront jusqu’à 5000 usagers à l’heure en les faisant passer de la surface au tunnel en 20 secondes.