/opinion/columnists
Navigation

Comment dit-on «humour» en penjabi?

bye bye 2018
Photo courtoisie, Radio-Canada

Coup d'oeil sur cet article

Ainsi, des « représentants » de la communauté indienne à Montréal ont été choqués par le sketch du Bye Bye qui se moquait du voyage de Justin Trudeau en Inde.

Il paraît que cette parodie était « raciste » et remplie de « stéréotypes » sur les Indiens et leur culture.

La pire vidéo de tous les temps !

« Ce sketch faisait preuve d’un total manque de respect envers notre culture », a dit Ina Bhowmick, la fondatrice et directrice de l’entreprise culturelle Bollywood Blast, sur la page Facebook de Radio-Canada.

« Un personnage faisait tomber des cartons représentant des vaches, on imitait nos danses. On s’est même moqué des charmeurs de serpents, qui sont des guérisseurs traditionnels dans notre culture ! »

« Je suis scandalisée que Radio-Canada ait manqué autant de tact, a déploré madame Bhowmick au National Post. Je songe à déposer une plainte officielle. »

Puis, Mahaa Khna, une autre membre de la communauté indo-canadienne, écrit : « J’ai souvent été confrontée au racisme et à l’ignorance dans ma vie. Mais je n’ai jamais été aussi offusquée qu’aujourd’hui ! Bravo à Radio-Canada pour avoir créé la vidéo la plus dégoûtante de tous les temps. »

La vidéo la plus dégoûtante de tous les temps ? Plus que les pamphlets antisémites produits par les nazis ?

Cibole, calmez-vous !

Allez-y mollo sur le curry !

C’est une blague ! C’est sûr que c’est rempli de clichés !

Les auteurs de ce sketch n’ont pas laissé sous-entendre que les Indiens étaient des voleurs, des violeurs et des imbéciles !

Ils ont juste montré Justin habillé en costume traditionnel dansant comme une vedette de Bollywood et charmant des boyaux de distribution d’essence !

Vous voulez vous en prendre à quelqu’un ? Prenez-vous-en à Justin Trudeau lui-même, c’est lui qui a dépeint votre culture de façon caricaturale lors de son voyage officiel !

C’est lui qui vous a manqué de respect !

Luc dionne et le « bruit ambiant »

C’est complètement débile...

Aujourd’hui, les membres de RBO crouleraient littéralement sous les poursuites et les mises en demeure s’ils faisaient ce qu’ils faisaient il y a 20 ans.

Dans une entrevue qu’il a accordée à Sophie Durocher sur les ondes de QUB Radio, quelques jours avant les Fêtes, Luc Dionne a dit qu’il ne fallait pas trop accorder d’importance aux soldats de la rectitude politique qui grimpent aux rideaux à la moindre niaiserie.

« Tout ça, c’est du bruit ambiant », a-t-il dit.

J’aime bien Luc Dionne, mais je ne suis pas d’accord avec lui.

Ce qu’il appelle un petit « bruit ambiant » inoffensif est en train de devenir un véritable vacarme.

Ce « bruit ambiant » a fait changer les règles de nos organismes subventionnaires, il est devenu le discours officiel de l’ONF, de Téléfilm Canada, du Festival de Jazz, de la SODEC, du Musée des beaux-arts et du Conseil des arts.

Il a amené Robert Lepage, l’un de nos plus grands artistes, à demander pardon et à s’autoflageller en public !

Les moustiques

Louis Morissette disait que les « adeptes de la rectitude politique » étaient des moustiques.

Eh bien, les moustiques sont maintenant gros comme des vaches.