/sports/opinion/columnists
Navigation

Hockey Canada se défile

Coup d'oeil sur cet article

En 2002, Wayne Gretzky avait fait une sortie en règle pour rappeler aux amateurs que les joueurs de la formation canadienne donnaient le meilleur d’eux-mêmes dans le cadre des Jeux olympiques de Salt Lake City. Ça n’allait pas trop bien pour le Canada et les critiques fusaient de toutes parts.

Et, à l’époque, il n’y avait pas les réseaux sociaux.

On aurait pensé que Tom Renney, chef de la direction de Hockey Canada, se porterait à la défense de Maxime Comtois. Sur le bout des lèvres, il a abordé le sujet, sans plus.

Renney dirige le country club de Hockey Canada. En agissant ainsi, il a préféré laisser aller les événements.

Pendant que les amateurs varlopaient le jeune Comtois sur internet, ils ne pensaient pas à remettre en question le travail de Tim Hunter, l’entraîneur d’Équipe Canada junior (ÉCJ). Pourtant, n’est-ce pas lui qui a annulé les entraînements pendant le Mondial ? N’a-t-il pas invité cinq défenseurs droitiers ? N’a-t-il pas cloué au banc le jeune Alexis Lafrenière ?

Renney n’a rien fait. Pourtant, il est l’un des grands responsables de l’élimination d’ÉCJ. En réalité, Hunter et lui devraient faire un examen de conscience.

Permission obtenue

Nicklas Lindstrom a été l’un des premiers à déclarer forfait dans le cadre du match des étoiles de la LNH. Depuis, on impose une suspension d’un match à tout joueur qui se désiste.

Alexander Ovechkin a décidé que, suspension ou pas, il ne serait pas à San Jose pour le party de Gary Bettman.

« Je veux me reposer », a-t-il dit.

Il devrait en être ainsi pour tous les joueurs de la ligue, d’autant plus qu’ils sont engagés dans une lutte sans merci pour une qualification aux éliminatoires.

Le week-end des étoiles, c’est une formule désuète, qui n’apporte rien à la LNH.

Au fait, Ovechkin n’a-t-il pas obtenu la permission d’un gouverneur influent de la ligue pour s’absenter malgré une suspension d’un match ?

Le propriétaire des Capitals de Washington, Ted Leonsis, ne lance-t-il pas un message au commissaire ?