/opinion/blogs
Navigation

Michel Petrucciani : Il y a 20 ans

Michel Petrucciani : Il y a 20 ans

Coup d'oeil sur cet article

Le 6 janvier 1999 à New York, le frêle et brillant pianiste Michel Petrucciani nous quittait.

Atteint d’une maladie osseuse grave, il se savait condamné et malgré tout, la joie de vivre, le swing incandescent et cette communion avec ses fidèles spectateurs tissent encore de très forts liens. Pour ce 20e anniversaire, toutes les radios ou presque soulignent son immense talent, et comme passionné de jazz, nous ajoutons nos remerciements à cet interprète passionné. Issu d’une famille de musiciens, Michel Petrucciani collabora avec le violoniste Stéphane Grappelli

, l’organiste Eddy Louiss

, le batteur Aldo Romano, ainsi que les saxophonistes Wayne Shorter et Charles Loydd.

Le Duke, son talent et Errrol Garner.


Si Duke Ellington fut son premier maitre et il le restait, la «  patte  » Petrucciani fut aussi marquée par le jubilant Errol Garner et dans une moindre mesure Thelonious Monk. Multipliant les concerts et enregistrements, nous pouvons déduire que jamais il ne fut décevant. Aussi «  allumé  » que le légendaire Oscar Peterson, passant aisément d’un style à l’autre, il laisse un héritage immense, marqué par un amour inconditionnel pour le jazz et la musique, cela va de soi.