/news/transports
Navigation

Un motoneigiste chanceux d’être vivant

Coup d'oeil sur cet article

La neige abondante tombée dans les dernières heures doit continuer de s’accumuler au sol, des conditions idéales pour les motoneigistes, mais l’un d’entre eux tient à lancer un appel à la prudence.

Un jeune Montréalais d'origine française s'estime chanceux d'être en vie, après avoir eu un accident, vendredi après-midi dernier, sur un sentier de la Haute-Mauricie.

Thibault Amelin circulait sur sa motoneige quand il s’est fait dépasser en trombe. Une fausse manœuvre l’a alors projeté hors de la piste, puis dans un arbre.

La force de l'impact l'a laissé avec quatre côtes cassées et un poumon perforé. Sa motoneige a quant à elle été lourdement endommagée; elle sera possiblement déclarée perte totale.

Comme il n’y avait aucun réseau cellulaire dans ce secteur, M. Amelin a dû attendre la venue d'un autre motoneigiste équipé d'un téléphone satellite avant de pouvoir appeler les secours.

Quatre heures plus tard, des ambulanciers ont finalement été en mesure de lui venir en aide et l’ont transporté à l'hôpital de La Tuque.

L’homme y est toujours hospitalisé, mais son état s’améliore. Il devait subir une autre opération, mardi, mais il pourrait obtenir son congé au cours des prochaines heures.

Il s’est adressé à TVA Nouvelles pour sensibiliser les autres motoneigistes et les inviter à être prudents. Il s'explique mal pourquoi deux autres motoneigistes l'ont dépassé à si haute vitesse dans un sentier étroit.

L’ami qui l'accompagnait rappelle que ce n'est pas tout le monde qui possède la même expérience de conduite et que c'est justement son manque d'aisance qui explique la vitesse à laquelle il se déplaçait.

Personne n’a été arrêté à la suite de cet accident. La Sûreté du Québec dit d’ailleurs n’avoir reçu aucune plainte, et rappelle qu’il est possible que les motoneigistes n’aient pas eu conscience de l’événement.