/en5minute
Navigation

Parlons un peu des anneaux autour des planètes

Parlons un peu des anneaux autour des planètes
AFP

Coup d'oeil sur cet article

En décembre dernier, une nouvelle étude au sujet des anneaux de Saturne a rapidement fait le tour de la planète (hahaha) astronomie. Saturne serait en train de perdre ses anneaux à une vitesse qui apparaît affolante: une piscine olympique à chaque 30 minutes.  

A-t-on raison de se sentir triste ou vaguement anxieux de voir les beaux anneaux de Saturne disparaître? Mais que sont ces anneaux au juste? La Terre pourrait-elle avoir des anneaux?   

Les anneaux de Saturne se transforment en pluie   

Revenons tout d’abord sur l’étude sur la perte des anneaux de Saturne. On va se le dire: le pronostic n’est guère réjouissant.   

La matière des anneaux de Saturne, surtout des morceaux plus ou moins gros de glace et de la poussière de roche, pleut sur Saturne à un rythme accablant: entre 432 kg et 2870 kg de matière à chaque seconde. Capotons.   

  

  

Bon, ça a l’air capotant, en effet, mais Saturne est une sacrée grosse planète. Et ses anneaux sont composés de beaucoup, beaucoup de matière. Donc même à ce rythme affolant, ça va prendre... au moins 100 millions d’années pour que les anneaux disparaissent. Sur une échelle astronomique, c’est très rapide. Mais sur notre échelle de temps? On a encore le temps d’observer la belle planète. Les auteurs de l’étude sont les premiers à estimer que nous sommes d'ailleurs fort chanceux d'exister maintenant et de pouvoir observer Saturne avec son spectaculaire système d’anneaux.   

Mais comment les anneaux de Saturne disparaissent-ils au juste? Par l’action du champ magnétique et celle de la force gravitationnelle de la planète. Les minuscules morceaux de glace sont chargés électriquement par les rayons ultraviolets du Soleil et par des nuages de plasma formés par le passage de microastéroïdes. Une fois chargées, les particules de glace se déplacent selon le champ magnétique, formant des traînées en forme de tire-bouchon. La gravité s’occupe du reste, et les particules tombent, vaporisées, sur la géante gazeuse sous la forme d’une «pluie d’anneaux». Romantique.   

Voici le processus en images:   

  

Une déduction découlant de cette étude est que les anneaux de Saturne sont temporaires et récents. Avec cette déduction en tête, on peut logiquement poser la question à savoir si d’autres planètes ont déjà eu des anneaux aussi luxuriants que ceux de Saturne. On sait que Jupiter a des anneaux: ont-ils déjà été plus importants? Notre Terre pourrait-elle avoir des anneaux?   

Les autres anneaux du système solaire   

Les anneaux autour d’objets célestes constituent encore des mystères à bien des égards. Par exemple, l’étude sur les anneaux de Saturne qui disparaissent bouscule des hypothèses considérées comme valides depuis un moment. Alors qu’il était assez accepté que les anneaux de Saturne étaient quasiment aussi âgés que le système solaire, l'étude indique plutôt que les anneaux seraient récents.   

Ceci questionne également la formation des anneaux de Saturne. Il y a deux hypothèses régulièrement citées: d’abord les anneaux seraient de la «matière de lune» qui n’a jamais pu s’agglomérer pour former un véritable satellite, ou encore ils seraient les restes d'un objet céleste qui s’est trop rapproché de Saturne et qui a été défait en un milliard de morceaux par la force de gravité de la géante.    

En ce qui concerne Jupiter, ses minces anneaux proviendraient de matière provenant de collisions entre divers objets célestes et ses 79 (!!) lunes. Avec la nouvelle étude, il est permis de penser que Jupiter ait déjà eu un système d’anneaux beaucoup plus fourni; ainsi, les anneaux que l’on voit présentement autour de Jupiter constituent peut-être le futur de Saturne.   

Uranus et Neptune ont également des anneaux, et on ne sait pas comment ils se sont retrouvés là. Des anneaux ont également été observés sur Chariclo, un astéroïde se retrouvant entre Jupiter et Neptune, et les scientifiques soupçonnent qu’il y ait des anneaux autour de Rhéa, l’une des lunes de Saturne. Décidément, y’en a plein qui ont décidé de «put a ring on it».   

 

  

Des anneaux autour de la Terre   

Et qu’en est-il de la Terre? Si les anneaux sont si présents dans le système solaire, pourquoi notre bonne vieille planète n’en a-t-elle pas? Rappelons-nous que les anneaux sont faits majoritairement de glace. La glace, comme vous le savez, ça fond (...wow, je vais gagner un Pulitzer avec ça). Et comme par hasard, Jupiter, Saturne, Neptune, Uranus, Chariclo et Rhéa sont toutes situées très loin du Soleil.   

Dans le système solaire, il y a une frontière imaginaire où la glace n’est pas sublimée par les radiations solaires, il s’agit de la «ligne des glaces». Chez nous, la ligne des glaces se situe approximativement à 5 unités astronomiques du Soleil, soit 5 fois la distance entre le Soleil et la Terre. Elle tombe à quelque part dans la ceinture d’astéroïdes.   

Alors, pour qu’un système d’anneaux se forme et surtout, dure, il faut qu’il soit à minimalement 5 unités astronomiques du Soleil. La Terre, située à une seule unité astronomique du Soleil, ne pourrait pas avoir d’anneaux très longtemps.   

Pour en savoir davantage sur les anneaux des objets célestes, vous pouvez regarder ces deux vidéos (celle-ci et celle-là) de Universe Today. L'étude sur la disparition des anneaux de Saturne a été publiée dans la revue scientifique Icarus et se retrouve ici .   

*En 5 minutes, c'est l’actualité scientifique expliquée autrement: vidéos, infographies, reportages, quiz, réalité virtuelle. Suivez-nous sur Facebook.