/sports/hockey
Navigation

Le Drakkar en quête d’un 7e gain d’affilée

Le Drakkar en quête d’un 7e gain d’affilée
Photo Denis Thibault Victorieux à ses deux premiers départs devant le filet de sa nouvelle équipe, le gardien de but Alex D'Orio sera de retour à son poste pour affronter les Olympiques de Gatineau.

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU – Le Drakkar de Baie-Comeau tentera de poursuivre sa séquence fructueuse devant ses partisans, samedi après-midi, lorsqu’il croisera le fer avec les Olympiques de Gatineau sur la patinoire du Centre Henry-Leonard.

En quête d’un septième gain d’affilée, les Nord-Côtiers produisent à plein régime ces dernières semaines et ne semblent pas trop vouloir ralentir la cadence.

Inspirés par leur récente victoire écrasante de 8-1 sur les Foreurs de Val-d’Or, les hommes de l’entraîneur-chef Martin Bernard chercheront à maintenir leur rythme productif sur le plan offensif.

Les membres de l’équipage devront toutefois se montrer alertes face à des adversaires qui viennent de remporter deux triomphes de suite à l’étranger. «Il n’y a rien de gagné d’avance, dans cette ligue, et tout se passe sur la patinoire», a pris la peine de rappeler le patron derrière le banc.

Le pilote du navire souhaite profiter au maximum de ce long séjour à la maison pour créer une belle chimie au sein de son alignement passablement chambardé à la suite de la récente période des échanges.

Alex D’Orio

Dernière acquisition à monter à bord du navire, le gardien de but Alex D’Orio semble s’acclimater très rapidement à son nouvel environnement, comme en témoigne sa fiche de 2-0, sa moyenne de buts alloués à 1,00 et son taux d’efficacité de 0,950 à ses deux premiers départs.

L’ex-cerbère des Sea Dogs de Saint John aime bien ce qu’il voit depuis son arrivée en sol nord-côtier. «Le Drakkar a effectué plusieurs transactions pour se grossir, en plus d’aller chercher beaucoup d’expérience, et c’est ce que ça prend pour connaître du succès dans les séries éliminatoires», a reconnu le portier de 19 ans.

L’homme masqué de 6 pi 3 po a goûté à la gloire en 2016, lors de sa première campagne au sein de la LHJMQ. «Je suis passé par là et, aujourd’hui, avec mon vécu, je suis prêt à aider le Drakkar à se rendre le plus loin possible», a assuré le gardien vétéran qui sera de retour devant le filet.