/weekend
Navigation

Le grand retour de Panic! at the Disco

US-2018-IHEARTRADIO-MUSIC-FESTIVAL---NIGHT-1---SHOW
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Après cinq années loin des scènes de la métropole, Panic ! at the Disco s’apprête à enflammer la Place Bell de Laval ce soir avec leur tournée Pray for the Wicked.

En attendant l’arrivée de Brendon Urie et de ses musiciens, voici cinq choses à savoir sur la formation pop-rock américaine.

Près de 30 titres

Les fans de Panic ! at the Disco (ou tout simplement « Panic », comme ils se contentent de dire) en auront pour leur argent ce soir, le programme de la soirée, plutôt costaud, comptant près d’une trentaine de titres. Évidemment, Brendon Urie livrera les principaux hits de la formation, mais devrait également piger dans le répertoire d’artistes aussi variés que Queen et... Cyndi Lauper.

15 ans de carrière

Bien que plusieurs ont découvert la formation américaine grâce au mégasuccès Death of a Bachelor à l’hiver 2016, Panic ! at the Disco roule sa bosse depuis bientôt 15 années. Les quatre membres originaux venaient tout juste de terminer leur secondaire lorsqu’ils ont enregistré leur premier album, A Fever You Can’t Sweat Out, marqué par le succès de la pièce I Write Sins Not Tragedies.

Bien accompagnés

Brendon Urie et ses acolytes sont bien accompagnés pour la présente portion nord-américaine de leur tournée. Ils seront précédés sur scène du chanteur américain Two Feet, et de la sensation pop australienne Betty Who, qui présentera quelques pièces de son album Betty, attendu en magasins le mois prochain.

Encensé par la critique

Lancé l’été dernier, l’album Pray for the Wicked a été accueilli chaudement par la critique américaine, se retrouvant dans les palmarès de fin d’année publiés par les magazines spécialisés Billboard, Kerrang !, Alternative Press et Rock Sound. Quelques semaines ont également suffi pour qu’il dépasse le cap des 500 000 copies vendues.

Une incursion sur Broadway

Parallèlement à l’aventure Panic ! at the Disco, le chanteur Brendon Urie commence lentement, mais sûrement, à laisser sa marque sur Broadway. En plus d’avoir participé à l’écriture de la comédie musicale SpongeBob SquarePants : The Broadway Musical, il a tenu la vedette de Kinky Boots, au Al Hirschfeld Theatre de New York, durant quelques mois à l’été 2015. De son propre aveu, l’expérience a influencé grandement la création et le son de l’album Pray for the Wicked.


►La tournée Pray for the Wicked s’arrête à la Place Bell de Laval ce soir.