/news/currentevents
Navigation

Un barbier de Trois-Rivières accusé d’avoir tabassé un client

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES – Le procès d’un barbier trifluvien accusé d’avoir tabassé un de ses clients s’est ouvert vendredi au palais de justice de Trois-Rivières.

Chad Blanchette-Linteau, qui a plusieurs antécédents judiciaires selon le quotidien Le Nouvelliste, n’aurait pas aimé que la présumée victime lui demande de faire des retouches alors qu’il se faisait couper les cheveux par l’accusé, le 27 septembre 2017.

Blanchette-Linteau se serait alors mis en rogne et aurait demandé au client de quitter son salon. Ce dernier aurait payé pour le service, malgré son insatisfaction, et c’est en revenant plus tard au salon, parce qu’il avait oublié ses lunettes, qu’il aurait été victime du coiffeur.

Selon le récit de la présumée victime, Blanchette-Linteau l’aurait alors frappée à la tempe après l’avoir surpris par l’arrière. «J’ai ensuite reçu plusieurs autres coups à la tête. Il m’a tiré par le collet de mon chandail. Il m’a frappé avec ses poings, son coude et ensuite avec ses pieds pendant que j’étais au sol», a relaté le client, selon «Le Nouvelliste».

L’accusé nie ces allégations, malgré que la présumée victime, qui conserverait des séquelles, affirme avoir été victime de fractures orbitales, de douleurs au nez, au genou et à la tête.

Chad Blanchette-Linteau a été condamné à quatre ans de prison en 2008 relativement à une fusillade survenue l’année précédente.

Le procès reprendra plus tard cette année.