/news/currentevents
Navigation

Un massothérapeute de Casselman accusé d’agression sexuelle

Coup d'oeil sur cet article

La police ontarienne a arrêté jeudi un massothérapeute de 50 ans pour agression sexuelle.

Stéphane Racine est suspecté d’avoir eu une inconduite sexuelle en novembre 2017 sur sa victime, mais on ne précise pas si cela s’est produit dans le cadre de son métier.

La police du comté de Russell a ajouté par voie de communiqué être à la recherche d’«autres possibles victimes pour des crimes identiques».

L’identité de la victime est inconnue.

Stéphane Racine devra comparaître au palais de justice de L’Orignal le 13 février 2019.