/news/currentevents
Navigation

Vols et vandalisme au parc national des Monts-Valin: des citoyens veulent plus de surveillance

Coup d'oeil sur cet article

Des citoyens dénoncent une vague de vandalisme et de vols au parc national des Monts-Valin, au Saguenay.

De nombreux véhicules, stationnés près du bâtiment d'accueil, ont été vandalisés au cours des dernières semaines.

Depuis le 21 décembre, la Sûreté du Québec a déjà reçu une vingtaine de plaintes pour du vandalisme et des vols dans des véhicules à cet endroit.

Marie-Hélène Fortier, une citoyenne de Québec, qui était en visite au Saguenay la semaine dernière, s'est fait faire le coup. Elle s'est fait dérober plusieurs biens, dont son portefeuille.

«On descendait la montagne, donc on a fait 14 km de marche, a raconté Mme Fortier à la caméra de TVA Nouvelles. J’avais surtout hâte d’une douche. Finalement, je suis arrivée à mon auto [...] et ce que j’ai constaté c’est que ma vitre d’auto était cassée et tout le contenu de l’intérieur était volé. Moi, on ne m’avait jamais avisée de ça, des risques d’un vol. En fait, je l’ai su une fois en haut de la montagne par d’autres personnes qui étaient dans le même refuge, qu’on les avait avisées qu’il y avait depuis le temps des Fêtes plusieurs vols, [actes de] vandalisme, dans le stationnement du parc, pendant la nuit.»

Marie-Hélène Fortier dénonce le fait que ce ne sont pas tous les visiteurs qui sont avisés des risques de vol par les responsables du parc national. Elle aimerait aussi que la surveillance soit accrue.

À la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), on dit avoir donné une directive aux employés d’aviser systématiquement tous les clients de cette vague de vols. Le personnel doit également leur proposer de laisser certains de leurs biens dans des casiers sécurisés à l’intérieur du bâtiment d’accueil.

De son côté, la Sûreté du Québec assure qu'elle prend cette vague de vols au sérieux et qu'une enquête est en cours. La police dit avoir déjà adapté sa surveillance dans le secteur.