/opinion/blogs
Navigation

Louis Lortie : trois fois plutôt qu’une !

Louis Lortie : trois fois plutôt qu’une !

Coup d'oeil sur cet article

Les, 22 , 23 et 24 janvier, à la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal, à 19 h 30, il sera amplement question de piano.  Pour oublier le froid, le pianiste montréalais Louis Lortie que nous entendons peu de ce côté-ci de l’Atlantique nous fera découvrir différentes facettes de son travail. Que ce soit en petite formation, en solo ou en doublé avec sa complice, la pianiste Hélène Mercier, la découverte et l’enchantement seront au rendez-vous.

Mardi 22 janvier : le romantisme
Entouré du violoniste Kerson Long, de l’altiste Hélène Desaint, de la violoncelliste Astrig Siranossian et du pianiste Nathanaël Gouin (pour le Quatuor no1), il revisitera l’univers de Gabriel Fauré


Mercredi 23 janvier : Fauré toujours


Œuvres pour piano
Deux nocturnes
Thèmes et variations.


Jeudi 24 janvier :


Avec la pianiste Hélène Mercier


La mer
Rachmaninov
Arensky