/news/education
Navigation

Une école de Saint-Apollinaire permet aux enfants... de se bousculer

Coup d'oeil sur cet article

L’école des Quatre-Vents à Saint-Apollinaire développe un projet pilote nommé «Activités ludiques turbulentes», permettant aux élèves de se défouler dans la cour d’école.

La direction a établi une zone précise où les enfants ont le droit de se chamailler.        

Un courriel a été envoyé aux parents par la direction en novembre pour leur expliquer.        

«C’est une petite zone pour que les élèves puissent extérioriser leur trop-plein d’énergie. La violence, les coups ne sont pas permis. Les enfants peuvent toutefois s’agripper, se pousser, se rouler ensemble par terre toujours sous supervision.»        

Certains parents craignent que cette zone favorise l’intimidation ou les incidents.        

Au début, 40 élèves se retrouvaient dans cette zone, mais l’engouement diminue.         

«Maintenant, on en retrouve 10-15 par jour», ajoute la directrice.        

Des recherches démontrent que ça engendre des bienfaits sur l’attention en classe, le développement, la motricité et ça fait en sorte d’augmenter les habiletés sociales.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions