/news/currentevents
Navigation

Le président du syndicat des policiers d'Ottawa arrêté pour abus de confiance

Le président du syndicat des policiers d'Ottawa arrêté pour abus de confiance
Photo Twitter

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Le président de l'Association des policiers d'Ottawa, le sergent Matthew Skof, a été arrêté par la Police provinciale de l'Ontario (PPO) mercredi.

La PPO a indiqué que le sergent Skof fera face à deux accusations criminelles pour abus de confiance et entrave à la justice.

De son côté, le service de police d'Ottawa a expliqué, par communiqué, avoir demandé à la PPO d'enquêter après la diffusion d'enregistrements audio sur les médias sociaux, en juillet 2018.

L'an dernier, des enregistrements d'une conversation téléphonique dans laquelle on entend un homme, possiblement le sergent Skof, émettre de graves allégations contre l'ancien président de la Commission des services policiers d'Ottawa, Eli El-Chantiry, avaient été mis en ligne. Le chef de la police, Charles Bordeleau, avait alors affirmé qu'il demandait à la PPO d'enquêter, selon le «Ottawa Citizen».

Le policier arrêté avait réagi à la controverse, l'été dernier, en reconnaissant avoir eu des différents au cours des années avec Eli El-Chantiry. «Il s'agit d'une tentative artificielle, fausse et manipulatrice de le discréditer», avait-il écrit sur son compte Twitter.

Matthew Skof a été suspendu par la police d'Ottawa. Il a été remis en liberté après son arrestation et doit comparaître le 8 mars à Ottawa.

L'Association des policiers d'Ottawa a pris acte de l'arrestation de son président et a indiqué, dans un bref communiqué, qu'elle ne commentera pas la nouvelle en raison du processus judiciaire en cours.