/news/politics
Navigation

Peinture à sa résidence officielle: Legault n’a pas prêché par l’exemple

De la peinture faite en Ontario et des matériaux de Home Depot à l’édifice Price

Edifice Price
Photo Simon Clark Selon ce qu’il a été possible d’apprendre, les murs et les plafonds de l’appartement de fonction du premier ministre François Legault, situé aux 16e et 17e étages de l’édifice Price (photo), à Québec, ont tous été repeints en blanc. Les travaux ont coûté près de 18 000 $. La tapisserie qui a été retirée datait d’il y a 18 ans, soit de l’époque où Bernard Landry était devenu le premier à y emménager.

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre François Legault, qui invitait les Québécois à boycotter Sico l’automne dernier pour encourager l’achat local, n’a pas prêché par l’exemple en faisant repeindre sa résidence officielle située dans l’édifice Price, à Québec.   

«Moi, je ne sais pas si les Québécois doivent continuer à acheter de la peinture Sico, qui n’est pas faite au Québec», avait suggéré en novembre dernier le premier ministre Legault, après l’annonce de la relocalisation des activités de Sico en Ontario et la fermeture de l’usine de Beauport où l’entreprise a été fondée il y a 80 ans.      

«Les Québécois devraient être sensibles à l’achat local. [...] Achetez québécois», avait ajouté M. Legault, en donnant l’exemple de la peinture Laurentide, qui est fabriquée à Shawinigan depuis 1950.      

En vertu de la Loi sur l’accès à l’information, l’opposition libérale a toutefois appris que quelques jours plus tard, l’appartement de fonction de François Legault était repeint au complet avec de la peinture Dulux Diamant, une marque dont les droits au Canada appartiennent à la même entreprise américaine qui possède la marque Sico, entre autres: PPG Revêtements Architecturaux.     

Les matériaux chez Home Depot  

Selon le site Internet de PPG, la peinture Dulux est fabriquée en Ontario dans la même usine où le géant américain produit les peintures Sico et Bétonel, notamment. C’est d’ailleurs de là que proviendra la peinture Sico lorsque l’usine de Beauport sera fermée définitivement, en septembre prochain.   

Mais il y a plus: les autres matériaux utilisés pour effectuer les travaux qui ont coûté en tout près de 18 000 $ ont été achetés chez Home Depot.      

«Moi, je trouve ça gênant», a commenté le député libéral Gaétan Barrette, en rappelant qu’il y a quelques mois, dans l’opposition, François Legault «s’est époumoné sans retenue» dans des dossiers comme Sico et Rona.      

«On voit ici clairement que les bottines ne suivent pas les babines», a constaté le porte-parole de l’opposition officielle pour le Conseil du trésor.      

«Un symbole»   

Le cabinet du premier ministre a dirigé notre Bureau parlementaire vers la Société québécoise des infrastructures (SQI). «Le devis et l’achat des fournitures ont été préparés et réalisés par la SQI, non pas par le ministère du premier ministre», a souligné Ewan Sauves, attaché de presse au cabinet de M. Legault.      

Or, selon M. Barrette, François Legault avait «la possibilité de donner des directives fermes à la SQI», soit d’exiger que la peinture utilisée soit québécoise et que le fournisseur des matériaux soit québécois, plutôt qu’américain.      

 «Après avoir tellement vociféré [...], il me semble qu’il aurait dû avoir la sensibilité élémentaire de prendre ça en considération pour son propre appartement, a dit M. Barrette. C’est un symbole: c’est le lieu de résidence du premier ministre.»      

 Ce que François Legault avait dit le 15 novembre dernier:      

«Je ne sais pas si les Québécois doivent continuer à acheter de la peinture Sico qui n’est pas faite au Québec.»      

«Ça m’achale. Il faut voir les autres marques qui restent qui sont québécoises. Les Québécois devraient être sensibles à l’achat local.»      

«J’invite plutôt les gens à acheter de la [peinture] Laurentide ou d’autres marques qui sont vendues au Québec. [...] Achetez québécois.»        

Les travaux        

  • Les travaux de tirage de joints et de peinture effectués en novembre dernier à l’appartement du premier ministre ont coûté 17 741 $.    
  • Les travaux de peinture à eux seuls ont coûté près de 8000 $.    
  • La peinture Dulux, dont les droits au Canada appartiennent au géant américain PPG Revêtements Architecturaux, est fabriquée en Ontario dans la même usine qui fabrique les peintures de marque Sico et Bétonel, entre autres.