/news/politics
Navigation

Retard pour construire un Parc-O-Bus : l’opposition craint le pire pour le tramway

Retard pour construire un Parc-O-Bus : l’opposition craint le pire pour le tramway
Photo d'archives, Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Le retard d’au moins deux ans pris par le Réseau de transport de la Capitale (RTC) pour construire le Parc-O-Bus Sainte-Anne, à Beauport, fait craindre le pire à l’opposition en ce qui concerne le tramway.

 «C’est assez simple un Parc-O-Bus et on n’est pas capable de le faire dans les délais. Imaginez (les délais) pour le tramway où on va avoir des maisons à détruire et des parcours à faire», s’est inquiété le conseiller de Québec 21, Stevens Mélançon, mercredi.

 Ce dernier réagissait à un article publié hier dans le Journal. Rémy Normand, président du RTC, y expliquait le retard de construction du Parc-O-Bus par le fait qu’il fallait «travailler finement» lors des négociations visant à acquérir des terrains.