/investigations/transports
Navigation

Réseau de transport structurant: 900 000 $ pour les études géotechniques

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec vient d'accorder un contrat de 900 000 $ pour la réalisation d'études géotechniques concernant le futur réseau de transport structurant, des études qui impliquent quelque 400 trous de forage. 

C'est la firme Englobe qui a décroché le lucratif contrat de 898 870 $. Les experts auront pour mandat de réaliser des études géotechniques et de caractérisation des sols, ainsi que des études géotechniques pour les secteurs du tunnel, des stations souterraines, d’un centre d’entretien et d’un centre de remisage.

L'appel d'offres, lancé en novembre, précisait que la firme choisie aurait à effectuer 400 trous de forage le long du tracé du futur réseau de transport structurant qui comprend le tramway, le trambus et les voies qui seront consacrées au transport collectif. Les trous, d'une profondeur de 9 à 12 mètres, seront ensuite colmatés avec un coulis de sable-ciment.

La firme devra aussi effectuer les travaux sur le terrain, les essais de laboratoire chimiques et géotechniques et les rapports techniques.

«La Ville possède déjà une connaissance générale de la nature des sols dans les rues que traversera le réseau structurant de transport en commun. Ces nouvelles études visent à actualiser et à optimiser l’inventaire le long du tracé et à documenter certains secteurs plus sensibles afin de minimiser les risques et de diminuer les coûts», écrit la municipalité dans un communiqué diffusé aujourd'hui.

Les travaux devraient s’échelonner d'ici la fin août. Ils pourraient, selon ce que prévoit la Ville, se prolonger jusqu’en septembre.

Le futur réseau de transport structurant doit coûter 3,3 milliards de dollars. Il s’étendra sur un total de 56 km, dont 3,5 km de tunnels.