/weekend
Navigation

Dans une forêt la nuit...

Dans une forêt la nuit...
Photo courtoisie, Kelly Jacob

Coup d'oeil sur cet article

Le Théâtre de Quat’Sous transportera ses spectateurs dans une comédie fataliste écrite par un collectif d’auteurs sous la direction d’Évelyne de la Chenelière. Mise en scène par Jérémie Niel, cette création où la noirceur et le silence seront omniprésents pourrait donner froid dans le dos.

Noir se déroule le temps d’une nuit dans une forêt à proximité d’une ville au Québec. En 1926, dans le Québec de l’entre-deux-guerres, trois individus se perdent dans la forêt et en sont retenus captifs. « Nous sommes dans un huis clos à ciel ouvert », lance Évelyne de la Chenelière.

Un cadavre

« Les trois personnages vivront une nuit cauchemardesque, explique l’auteure. Ils seront tous les trois manifestement encombrés par un cadavre. »

On comprend que la pièce se verra à la manière d’un roman policier. « La pièce est une révélation progressive des circonstances qui ont amené les individus dans cette situation mystérieuse », souligne-t-elle. Les spectateurs seront témoins d’événements tragiques et découvriront cette intrigue des plus étranges qui se dessinera sous leurs yeux, les faisant naviguer entre l’euphorie et le vertige.

« Les trois personnages sont tous coupables », annonce Évelyne de la Chenelière.

On découvrira les facettes les plus obscures de l’être humain.

Jeux de pouvoir et tensions sexuelles seront aussi présents dans cette histoire

« Mon personnage est l’épouse de l’un, et la maîtresse de l’autre, précise la comédienne. Les trois personnages seront forcés de traverser cette forêt ensemble durant cette nuit. »

Scénographie unique

« Nous aurons un dispositif scénique unique », annonce l’auteure.

Le metteur en scène Jérémie Niel a choisi une approche métaphysique mettant de l’avant une réflexion abstraite pour faire ressortir cette histoire.

« Jérémie Niel aime beaucoup travailler sur des propositions théâtrales qui soignent l’atmosphère, fait remarquer Évelyne de la Chenelière. Ce sera un peu comme une intrigue cinématographique qui est de l’ordre du film noir. »

S’ajoutera une conception sonore bâtie par Sylvain Bellemare (Oscar 2018 du meilleur montage sonore pour le film Arrival de Denis Villeneuve).

Selon les créateurs, les spectateurs devraient être en mesure de s’imaginer facilement dans cette forêt qui deviendra dérangeante.

 

Noir

Dans une forêt la nuit...
Photo courtoisie, Fabrice Gaetan
  • Script-édition : Évelyne de la Chenelière
  • Auteurs : Christian Bégin, Évelyne de la Chenelière, Justin Laramée et Jérémie Niel
  • Mise en scène : Jérémie Niel
  • Distribution : Christian Bégin, Évelyne de la Chenelière, Justin Laramée et Stefania Skoryna
  • Du 22 janvier au 9 février au Théâtre de Quat’Sous