/entertainment/tv
Navigation

10 personnages qui se démarquent à la télé québécoise

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs comédiens se distinguent à la télé québécoise en ce début d’année dans des rôles intéressants et différents de ce qu’ils offrent habituellement. En voici dix qui retiennent l’attention depuis le début de l’année.

Réginald Lacombe

Photo courtoisie, Radio-Canada

Maxime de Cotret, 5e Rang, ICI Radio-Canada

Le comédien qu’on a vu dans 30 Vies, Les beaux malaises et dans L’heure bleue joue un ex-militaire souffrant de choc post-traumatique à la suite d’une mission en Afghanistan. Son personnage de Réginald Lacombe est un ermite un peu étrange et très mystérieux qui vit de chasse. Une belle découverte après trois épisodes.

Marie-Luce Goulet

Photo courtoisie, Radio-Canada

Maude Guérin, 5e Rang, ICI Radio-Canada

Après avoir joué une directrice générale des ressources humaines dans Feux, Maude Guérin délaisse les tailleurs et les talons hauts pour les bottes à tuyau dans la série 5e Rang. La comédienne, toujours excellente, joue une agricultrice qui vit un drame à la suite de la mort suspecte de son conjoint, qui était un peu volage.

Yanick Dubeau

Photo courtoisie, Radio-Canada

Patrice Godin, District 31, ICI Radio-Canada

Patrice Godin n’a pas souvent joué les détestables. Il a rapidement accédé à cette catégorie avec le rôle du sergent-détective Yanick Dubeau. Celui qui menait une double vie a enfin été démasqué. On peut dire qu’il a fait rager plus de 1,5 million de téléspectateurs qui suivent avec assiduité les intrigues de District 31.

Alexandra Martel

Photo courtoisie

Karine Gonthier-Hyndman, Les invisibles, TVA

Karine Gonthier-Hyndman est particulièrement divertissante dans le rôle d’Alexandra Martel dans Les invisibles. La comédienne joue une agente d’artiste explosive, qui a un fort tempérament et qui essaie toujours d’avoir le dernier mot. Elle fait un peu moins dans la subtilité que dans le rôle de la détestable Mélanie Chambord dans le téléroman O’.

Vincent Gagnon

Photo courtoisie, Yan Turcotte

Sébastien Ricard, Une autre histoire, ICI Radio-Canada

Après avoir personnifié un père de famille violent dans Olivier, Sébastien Ricard joue un directeur de salon funéraire fort intriguant dans Une autre histoire. Charmant et mystérieux, Vincent Gagnon a une liaison amoureuse avec la propriétaire de l’entreprise et possède un étrange carnet noir où l’on retrouve des photos de femmes dans la cinquantaine.

Samuel O’Hara

Photo courtoisie, Serge Gauvin

Guy Nadon, O’, TVA

Avec un Samuel O’Hara incapable de prendre sa retraite, Guy Nadon joue un personnage toujours aussi intraitable et cassant auprès des siens. Ce qui ne l’empêche pas de mettre ses pantalons courts pour aller faire du Zumba avec sa conjointe Jacqueline.

Todore Bouchonneau

Photo Agence QMI, Sebastien St-Jean

Alexandre Landry, Les Pays d’en haut, ICI Radio-Canada

Danseur dans Cheval-Serpent et tireur d’élite au sein de la firme paramilitaire dans Blue Moon, Alexandre Landry est particulièrement amusant, avec ses tics et ses expressions, dans le rôle du très caricatural Todore Bouchonneau dans Les Pays d’en haut. Un homme au-dessus de ses affaires qui aime bien prendre un petit coup.

Jacques Rollan

Photo courtoisie, Karl Jessy

Jean-Nicolas Verreault, L’Échappée, TVA

Jean-Nicolas Verreault personnifie un père homosexuel dans le téléroman L’Échappée. Un personnage qui n’est pas du tout dans les clichés et que l’on voit de façon épisodique. Ce qui a donné de beaux face-à-face émotifs avec sa fille Joëlle, qui séjourne au centre jeunesse de Sainte-Alice.

Normand Veilleux

Photo courtoisie, Éric Myre

Jean Petitclerc, L’Heure bleue, TVA

Ami et allié de Bernard, chez Espace Boudrias, le personnage interprété par Jean Petitclerc quitte ses livres et les carnets de commandes de l’entreprise pour se rapprocher et jouer les séducteurs auprès de Pauline Moran (Sylvie Moreau). On n’avait pas vu ce comédien aller dans ces zones de jeu depuis les débuts de L’Heure bleue.

Anémone Leduc

Photo courtoisie, ICI Radio-Canada

Marina Orsini, Une autre histoire, ICI Radio-Canada

Après avoir été Suzie Lambert dans Lance et compte et l’enseignante Gabrielle Fortin dans la quotidienne 30 vies, Marina Orsini exerce le métier d’embaumeuse dans Une autre histoire. La comédienne, qui fait un retour dans une dramatique à la télé, est touchante et propose une Anémone Leduc pleine de vérité.