/finance/news
Navigation

Quatre erreurs qui vous empêchent d’être plus riche

Coup d'oeil sur cet article

 

 Pourquoi devenir riche ? Pour atteindre l’autonomie financière, pour avoir les moyens de sa générosité, pour voyager sans contrainte, pour gâter ses proches, etc. On a tous de bonnes raisons de vouloir s’enrichir.  

 

 Dans nos pages, vous lisez parfois des trucs de millionnaires et même de milliardaires, mais aujourd’hui nous allons plutôt vous exposer ce que les bien nantis ont banni comme comportements et attitudes. Dans le quotidien, plusieurs petits faits et gestes freinent votre élan vers l’autonomie financière. En voici quatre :  

 

 1• Vous dépensez presque tout ce que vous gagnez et SEULEMENT ce qui reste (lorsqu’il en reste) est destiné à l’épargne. Se payer en premier est pourtant une règle de base menant à l’enrichissement. Immédiatement après avoir reçu votre paye, retenez 10 et même 20 % de vos revenus nets et mettez-les de côté. Vous devrez forcer ainsi votre épargne et dépensez ce qui reste et non le contraire.  

 

 2• Vous négligez de faire de l’investissement. Comme on l’a lu précédemment, ce n’est pas combien vous gagnez qui importe, mais combien il en reste. Une fois l’habitude d’épargner bien instaurée, vous devrez faire des investissements. Actions, obligations, immobilier, fonds communs, FNB... sans oublier de parfaire vos connaissances et aptitudes avec de l’éducation spécialisée ou des formations générales de niveau supérieur. En négligeant l’investissement, vous vous privez de revenus passifs qui s’ajouteront à vos revenus d’emploi.  

 

 3• Vous vous contentez d’un salaire et d’un horaire réguliers. Vous travaillez ainsi à réaliser le rêve de quelqu’un d’autre plutôt que le vôtre. Un job régulier vous rassure, mais vous empêche de découvrir de nouvelles opportunités. Sortir de votre zone de confort et lancer votre entreprise à temps plein ou à temps partiel comporte des risques, mais c’est ainsi qu’on obtient des récompenses plus substantielles qu’un chèque de paye.  

 

 4• Vous dépensez au-dessus de vos moyens. Montres suisses, voitures allemandes, vêtements griffés, meubles haut de gamme..., etc. Cette quête de reconnaissance sociale fondée sur l’étalage de biens de luxe ne vous mènera qu’à l’appauvrissement. C’est un puits sans fond. Les bien nantis qui ont su bâtir leur richesse s’achètent parfois ce genre d’objet, mais ils sont nombreux à les acheter d’occasion ou en solde et UNIQUEMENT avec leur argent. Jamais à crédit.  

 

 ♦ Fabien Major est conseiller en épargne collective pour Major Gestion Privée Inc. de Gestion financière Assante ltée.  

 

 

 Conseils  

 

 ♦ Automatisez des prélèvements chaque quinzaine afin d’éviter de TOUT dépenser votre paye. Se payer en premier est une règle d’or.  

 

 ♦ Convertissez vos économies en investissements à long terme. Ne vous contentez jamais de laisser votre encaisse s’accumuler dans un compte de banque ou dans des dépôts moins rentables que l’inflation.  

 

 ♦ Sortez de votre zone de confort et lancez votre entreprise. S’il le faut, retournez sur les bancs d’école.  

 

 ♦ Fixez-vous des cibles ambitieuses et mesurez vos progrès.  

 

 ♦ Développez votre « indifférence sociale » face aux gadgets technos coûteux, aux voitures, restos, vêtements et montres de luxe. Tenter d’avoir l’air riche alors qu’on n’a que des dettes est un exercice périlleux qui se termine toujours mal.