/opinion/blogs
Navigation

Aretha Franklin : La reine du soul

Aretha Franklin : La reine du soul

Aretha Franklin : La reine du soul

Coup d'oeil sur cet article

En août 2018, après des décennies à avoir chanté sur toutes les scènes et donné un supplément d’âme à ses fidèles spectateurs, la reine du soul s’éteignait. Comme l’a si bien dit le président des États-Unis Barack Obama : « Aretha a contribué à définir l’expérience américaine. Dans sa voix, on a pu ressentir notre histoire, toute notre histoire et dans toutes ses nuances notre puissance et notre douleur, notre noirceur et notre lumière, notre quête pour la rédemption ». En attendant un concert –hommage, ce qui serait une très belle initiative du Festival international de jazz qui va souffler ses 40 bougies, découvrons une jeune Aretha.

La naissance d’une voix

Fidèle à ses habitudes, la compagnie de disques Frémeaux & Associés suit le fil de l’hi stoire en écrit et en musique. Sous la direction de Bruno Blum qui signe la genèse de cette époustouflante chanteuse, nous apprenons que les histoires de famille ont miné sa jeunesse et que sa mère disparut très jeune, emportée par une crise cardiaque. Sauvée par une bonne fée et non la moindre, la chanteuse de gospel Mahalia Jackson qui eut une in fluence primordiale, la jeune Aretha s’initie aux chants baptistes, avant d’entreprendre la carrière soul et blues que nous lui connaitrons. 

En deux disques qui valent leur pesant d’or et de bonheur, nous la retrouvons au Michigan en 1950 sur des variantes très gospel : « The Day is Past and Gone, Take My Hand Precious Lord , puis beaucoup plus jazz sous la direction du pianiste Ray Bryant. Avec à la clé un émouvant Over The Rainbown, la « machine Franklin « est sur les rails. En 1962, nous passons au stade supérieur et là, préparez –vous à des instants magiques. Sous la direction du puissant producteur John Hammond, les tubes s’enchainent comme : Blue Holiday, I Told You, That Lucky Old Sun et le méconnu mais oh combien vibrant: I Apologize .

 Nous assistons à la naissance de la reine du soul !