/qubradio
Navigation

Programme «Agir tôt»: les CLSC retrouveront une mission, soutient le ministre Carmant

Programme «Agir tôt»: les CLSC retrouveront une mission, soutient le ministre Carmant
Photo d'archives, AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, souhaite «dépister le plus tôt possible les enfants qui sont à risque d’avoir des troubles d’apprentissage».   

L’élu caquiste était aujourd'hui l’invité de Benoît Dutrizac en direct sur QUB radio, au lendemain de l’annonce de la création de la plateforme informatique Agir tôt, qui donnera «accès aux parents à des questionnaires permettant l’évaluation du profil développemental de leur enfant».       

  •  VOYEZ l'entrevue de Lionel Carmant à Dutrizac de 6 à 9:    

  

Les enfants pourront ensuite être envoyés vers un CLSC où ils seront orientés «vers la bonne ressource professionnelle: orthophoniste, ergothérapeute, physiothérapeute, psychoéducatrice.»    

«En intervenant avant l’entrée à l’école, on a des chances de corriger le parcours de cet enfant-là», a dit le ministre.   

À l’émission Dutrizac de 6 à 9, M. Carmant a soutenu que le programme Agir tôt permettrait aux CLSC de «retrouver une mission», assurant qu'ils seraient mieux équipés et disposeraient de plus de personnel.   

«Je pense qu’ils étaient en quête de sens, dans les dernières années», a-t-il ajouté.    

Le gouvernement Legault a par ailleurs promis l’embauche, d’ici deux ans, de 800 professionnels.    

  

 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions