/weekend
Navigation

Comment réinitialiser sa vie

Gilles Legardinier
Photo courtoisie, Vincent Collin Gilles Legardinier

Coup d'oeil sur cet article

Qu’arrive-t-il lorsqu’un accident efface complètement la mémoire ? Le romancier à succès Gilles Legardinier explore cette piste intéressante dans son nouveau roman J’ai encore menti !, une comédie dramatique qui fait rire et réfléchir. Laura, son héroïne, se voit obligée de tout redécouvrir dans la vie après avoir chuté d’un poney.

En ne sachant plus rien, peut-être que Laura va réussir à devenir elle-même ? Après avoir complètement perdu la mémoire, cette jeune femme qui se posait beaucoup de questions cherche à nouveau un sens à sa vie, mais cette fois, libérée des préjugés et des idées préconçues. Elle doit tout réapprendre.

Gilles Legardinier a trouvé le ton parfait pour raconter l’histoire de Laura, une femme qui se trouve confrontée à notre monde tel qu’on le vit aujourd’hui, débarrassé de toutes les choses qu’on croirait obligatoires ou normales.

« Qu’est-ce que ferait un adulte, aujourd’hui, avec des yeux neufs, purs ? C’est pour ça que j’ai eu l’idée de donner à Laura cette espèce d’accident de mémoire, pour qu’elle puisse être complètement réinitialisée. »

Étape charnière

Gilles Legardinier, en entrevue, fait remarquer que Laura est à l’âge où l’on découvre la différence entre ce qu’on croyait quand on était enfant, ce qu’on espérait de la vie, ce qu’on nous a dit, et la réalité des choses.

« Forcément, comme nous tous, à un moment, elle est déçue. Mais l’histoire de Laura, c’est aussi de montrer que cette espèce de déception tient aussi de notre capacité à réagir, à ne pas nous laisser faire par ce qu’on nous impose. »

L’écrivain ajoute qu’il est quelqu’un qui se pose beaucoup de questions, et il fait remarquer qu’il est toujours étonné de voir les choses comme on nous les présente.

« Je passe mon temps à me remettre en cause, à me demander comment je peux faire mieux, comment je peux être plus adapté à ceux que j’aime, aux choses que je découvre de la vie. Et du coup, cette espèce de capacité de remise en cause et d’œil neuf, je l’ai quasiment quotidiennement. »

Alter ego

Même si Laura est une jeune femme, hormis la question sentimentale, Gilles Legardinier dit que c’est peut-être le personnage qu’il a créé qui est le plus proche de sa propre personnalité.

« J’aime me poser des questions parce que je suis certain que, quelle que soit la réponse, soit ce que vous découvrez a de l’intérêt et vous vous rendez compte de la chance que vous avez, soit vous découvrez le moyen de faire mieux ou d’être mieux ou d’avoir mieux. On a toujours intérêt à avoir un œil neuf sur sa vie. »

Il a adoré le personnage de Laura. « Il m’a permis de laisser libre cours à une fantaisie qui est en moi, que j’ai déjà exprimée dans mes livres, mais peut-être pas à ce niveau-là. Pour la première fois, je me suis senti à la fois dans le drôle et dans le fond. C’est quelque chose qui me parle vraiment. »

  • Gilles Legardinier est auteur, scénariste, producteur et réalisateur.
  • Son roman Une fois dans ma vie a remporté le prix Plume Libre dans la catégorie Littérature.
  • Il a de la famille à Québec et est très attaché à la culture et à la mentalité québécoise.

EXTRAIT

J’ai encore menti !, Gilles Legardinier, Éditions Flammarion Québec, 400 pages
Photo courtoisie
J’ai encore menti !, Gilles Legardinier, Éditions Flammarion Québec, 400 pages

« Je vous ai dit que souvent, je rêvais de tout oublier. Peut-être vous arrive-t-il à vous aussi de ne plus avoir envie de savoir, de souhaiter repartir d’une page blanche pour redécouvrir le monde ? Revenir, pas tout à fait comme une débutante mais sans être oppressée par le poids des leçons apprises. Se lancer, tenter, s’émerveiller à nouveau. Les mêmes questions qu’au début, avec peut-être d’autres réponses. »

– Gilles Legardinier, J’ai encore menti !, Éditions Flammarion Québec