/news/health
Navigation

Un cheveu enroulé autour de l'orteil d'un bébé cause toute une frousse aux parents

La petite Mia, 4 mois, souffrait d’une affection rare qui aurait pu lui faire perdre un orteil

Mia Broom
Photo courtoisie, Tedd Broom Mia Broom avait retrouvé son sourire après que le personnel de l’urgence lui eut retiré un cheveu qui s’était enroulé autour de ses orteils.

Coup d'oeil sur cet article

Les parents d’un bébé de 4 mois ont paniqué, il y a quelques jours, lorsqu’ils ont découvert qu’un cheveu enroulé autour de ses orteils avait coupé sa circulation sanguine, suffisamment pour créer une ampoule de couleur mauve. L’enfant souffrait du syndrome du tourniquet, une affection rare et méconnue.

Le père de la petite Mia Broom, de Grande-Rivière en Gaspésie, a dû se rendre en catastrophe à l’hôpital pour que le personnel infirmier retire le cheveu, dimanche soir dernier.

Des marques sont d’ailleurs toujours visibles sur le corps de l’enfant, plusieurs jours après l’incident.

C’est en enfilant le pyjama à sa fille que Mélissa Beaudin a découvert l’ampoule, aussi grosse que son orteil, qui était apparue.

« Quand j’ai vu ça, ouf, c’était vraiment gros et mauve, lance la jeune maman. Ce n’était pas beau. Je capotais, je me sentais coupable. On va souvent plus vérifier les mains que les pieds [de nos bébés]. En plus, Mia n’est pratiquement jamais nu pied, elle a toujours des bas », dit-elle.

Le pied de la petite Mia, 4 mois, une journée après que ses parents ont découvert le cheveu qui lui coupait la circulation sanguine.
Photo courtoisie
Le pied de la petite Mia, 4 mois, une journée après que ses parents ont découvert le cheveu qui lui coupait la circulation sanguine.
Mia Broom
Photo courtoisie

À l’urgence

La mère a alors appelé son conjoint à la rescousse. Celui-ci a couru à l’urgence, lorsqu’il a constaté que la blessure était causée par un cheveu enfoncé dans la peau du bébé et qui entourait trois orteils de son petit pied.

Rapidement, le personnel de l’urgence a retiré le cheveu. Selon le papa, l’ampoule, qui ressemblait à une cloche qui se forme après une brûlure, a crevé. Les orteils ont retrouvé leur couleur, sauf un qui est resté rouge.

Des marques sont toujours apparentes, et les parents doivent appliquer de l’onguent pour éviter une infection.

Les parents ont alors appris que leur fille avait souffert de ce qu’on appelle le syndrome du tourniquet, un phénomène assez rare.

« Les médecins ont dit qu’ils en avaient déjà entendu parler, mais qu’ils n’avaient jamais vu cela », dit Tedd Broom.

Selon toute vraisemblance, un cheveu se trouvait dans son pyjama ou son bas, et, en bougeant les pieds, la petite l’aurait enroulé autour de ses orteils dans les heures ou les jours précédents.

Plus pleurnicharde

Ses parents avaient constaté que la petite était un peu plus pleurnicharde depuis deux jours, particulièrement la nuit.

« Mia a commencé à faire ses dents, donc je me disais que c’était ses dents ou des coliques. C’est tellement banal, mais en même temps tellement dangereux », dit sa mère.

Les parents ont eu peur que leur fille perde son orteil. Ils souhaitent témoigner de leur mésaventure pour que les parents restent vigilants.

« On ne pense jamais que ça va arriver. [Désormais], je regarde à ça souvent. Quand je lui mets ses bas, je vire les bas à l’envers pour voir s’il y a des cheveux dedans », indique Mélissa Beaudin.

Le syndrome du tourniquet

► Cause

Le syndrome du tourniquet survient lorsqu’un cheveu, un fil ou une fibre de tissu entoure le doigt ou l’orteil d’un bébé en le resserrant de plus en plus, comme une sorte de garrot.

► Effet

La circulation sanguine est compromise, et cela provoque une enflure. La peau passe du rouge au bleu. Avec le temps, cela peut provoquer la mort de certains tissus et mener à une amputation.

► Comment savoir

Si bébé pleure de façon inexpliquée, sans raison apparente et de plus en plus, déshabillez le poupon au complet et vérifiez les doigts et les orteils.

SOURCE : Marie Fortier, la spécialiste des bébés, infirmière clinicienne de formation, sur le site mariefortier.com