/opinion/blogs
Navigation

Elizabeth Shepherd ; son Montréal

Elizabeth Shepherd; son Montréal

Elizabeth Shepherd ; son Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Samedi prochain, soit le 9 février au Ministère( coint St-Laurent et Mont -Royal), la chanteuse et compositrice Elizabeth Shepherd (écoutez ici) no us fera découvrir Montréal. Enneigée ou pas, cette belle et grande ville fut célébrée maintes fois en chansons et je songe évidemment à Robert Charlebois (écoutez ici), ainsi qu’à Ariane Moffat (écoutez ici ), version reggae/dub. Dans le cas qui nous intéresse, c’est un projet de grande envergure qui combine à la fois, le travail du cinéaste Stefan Verna et celui de la chanteuse. 

Montréal et ses histoires 

Il y a 5 ans, Elizabeth Shepherd a rencontré des gens, parfois de simples passants qui lui ont fourni des anecdotes. Qu’elles furent sur la vie de quartier, le Montréal d’antan, les voisins, tout cela a permis de transformer ces histoires en chansons. Entre le jazz et l’électro, soutenu par la fine fleur des musiciens d’ici : Rémi –Jean Leblanc, à la contrebasse, Mark Nelson/Rich Irwin à la batterie, Jacques Kuba-Séguin/Andy King à la trompette, votre tour de ville peut commencer. Autour de textes solides, marquée par une poésie « bien trempée », vous redécouvrirez le terminal d’autobus (The Terminal), Suite and Ties) (écoutez ici ) , la mystérieuse Our Lady et pourquoi pas, La boxe ! ( écoutez ici)

Une quête qui ressemble fort à un jeu de devinettes, mais toujours est-il qu’Elizabeth Shepherd est l’ambassadrice de notre quotidien.