/opinion/columnists
Navigation

Semaine des enseignantes

Coup d'oeil sur cet article

Oui, je sais, on dit semaine des enseignants, mais il faut reconnaître que cette profession, qui bénéficierait d’une meilleure reconnaissance de leurs compétences, est composée en majorité de femmes. C’est pourquoi je salue les engagements du ministre Roberge qui veut valoriser la profession. Il est minuit moins une sur ce plan. Les pénuries d’enseignants nous le rappellent chaque jour.

Infrastructures

Cependant, la CAQ a beau promettre de revitaliser cette profession, elle devra se concentrer sur la sécurité des enfants et des adultes. Je ne parle pas ici des comportements violents, mais bien des établissements moisis et en décomposition qu’ils fréquentent. Avec le manque à gagner lié à l’harmonisation de la taxe scolaire et les coupes annoncées pour répondre aux promesses de la CAQ, plusieurs redoutent de nouvelles compressions qui vont mettre encore plus de pression sur les infrastructures chancelantes. À ce compte, il faudrait peut-être écouter les enseignants, ils savent ce qui est prioritaire et ce n’est pas les maternelles 4 ans.

Plus d’autonomie

Donner plus d’autonomie aux enseignants et les écouter nous permettraient aussi d’éviter des finalités à vomir. Vous voulez un exemple : faire donner des cours de sexualité par des gens compétents, avec un programme adapté, qui auraient expliqué aux gens chez Vrak.tv qu’il n’est pas normal de faire la promotion des sexfies auprès d’une population adolescente.

Mais, quand ton éducation sexuelle est basée sur la pornographie et non des professionnels, c’est malheureusement ce que ça donne. Laissons les enseignants faire leur boulot et s’assurer du bon développement de nos jeunes et de leur éducation, notamment sexuelle.

Cela n’empêche pas les parents de faire leur part dans l’éducation de leurs enfants, mais nos enseignants et les professionnels qui les accompagnent travaillent également pour faire grandir des citoyens équilibrés et engagés. C’est une mission à encourager et à respecter. Bonne semaine des enseignantes et des enseignants !