/sports/others
Navigation

Une Coupe du monde dans le viseur

Julien Lamoureux a choisi Laval après quatre saisons au Centre Pierre-Harvey

Julien Lamoureux
Photo Mathieu Bélanger Julien Lamoureux

Coup d'oeil sur cet article

Après quatre ans au sein du Centre national d’entraînement Pierre-Harvey à se promener un peu partout en Amérique du Nord, Julien Lamoureux a tiré un trait sur un chapitre de sa vie d’athlète en joignant les rangs du Rouge et Or de l’Université Laval, l’automne dernier. Ça ne l’empêche toutefois pas de continuer à entretenir son rêve ultime.

Championnats mondiaux des moins de 23 ans, Jeux du Canada, le fondeur de 24 ans a un curriculum vitae bien rempli, mais rien n’égalerait la sensation d’enfiler les skis dans le cadre d’une Coupe du monde.

Un objectif qu’il aimerait bien réaliser en mars lorsque l’élite mondiale débarquera sur les plaines d’Abraham lors des finales du circuit.

« J’aimerais faire au moins une Coupe du monde. En mars, à Québec, ce n’est pas mis de côté. Il y a encore des chances que je puisse me qualifier. Il y aura les championnats canadiens à Gatineau et à Cantley au début mars, où je pourrai me qualifier. Ce n’est pas grave si je ne l’atteins pas, mais ce serait un beau petit crochet dans mon cahier », a reconnu Lamoureux.

L’heure des choix

Lamoureux, qui déboursait entre 20 000 $ et 30 000 $ par année pour participer aux différentes épreuves, s’est retrouvé à la croisée des chemins à l’issue de la dernière saison.

« En étant au Centre national, j’étais à temps partiel à l’université. Ça n’avançait pas vraiment vite. Puis, ça coûtait cher et ma mère commençait à trouver ça lourd. Je me suis dit qu’il était peut-être temps de passer à une autre étape de ma vie », a-t-il expliqué.

Le skieur a terminé septième le week-end dernier lors d’un 20 km style classique en départ de masse disputé au Vermont.

Cette performance était la meilleure d’un membre du Rouge et Or en plus de deux ans, comme quoi l’expérience acquise par Lamoureux au Centre national profite à la formation universitaire.

Adaptation

« En changeant pour l’université où on court avec les Américains, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. En début d’année, ma forme n’était pas à 100 %. Je fais de bons résultats, mais il y a encore place à l’amélioration », a mentionné l’étudiant en kinésiologie.

S’il se plaît avec ses nouveaux coéquipiers, Lamoureux ressent un peu de nostalgie en repensant à ses journées au pied du mont Sainte-Anne.

« La bonne différence, c’est qu’on s’entraînait 100 % du temps au mont Sainte-Anne. Là, on a les pistes des Plaines et des stations avoisinantes, mais il n’y a pas de grosses côtes. La montagne et tout ce qu’il y a autour, ça me manque un peu. »


1. Julien Lamoureux

Ski de fond | Kinésiologie

Il a obtenu la meilleure performance lavalloise du week-end au Vermont, terminant 7e du 20 km style classique en départ de masse samedi. Il n’était qu’à 11 secondes d’une place sur le podium lors de cette course du circuit EISA de la NCAA regroupant 85 étudiants-athlètes.

2. Maud Chapleau

Volleyball | Certificat service social

Julien Lamoureux
Photo Mathieu Bélanger

Elle a été dominante dans les deux victoires par balayage de l’équipe féminine de volleyball contre Ottawa, avec 12 et 17 attaques marquantes, accompagnées de taux de réussite de 29 et 41 %.

3. Vicente Parraguirre

Volleyball | Administration des affaires

Julien Lamoureux
Photo Mathieu Bélanger

Il a encore exposé l’étendue de son talent, réussissant un sommet cette saison de 26 attaques marquantes vendredi, avant d’en ajouter 13 samedi, aidant Laval à balayer UNB deux fois.

Performances dignes de mention

Ambroise Petit

Natation | Développement durable

Il a remporté cinq médailles au championnat RSEQ (argent au 200 m papillon et 4x100m libre ; bronze au 200 m 4 nages, 400 m 4 nages et 4x200m libre) aidant Laval à finir 3e par équipe chez les gars.

Magalie Poudrier

Natation | Éducation au préscolaire et enseignement au primaire

Auteure de trois podiums au championnat RSEQ, elle a gagné l’or au 200 m 4 nages en plus de contribuer à la 2e place des relais 4x100m libre et 4x200m libre. Le R et O a terminé au 4e rang chez les dames.

Jane Gagné

Basketball | Maîtrise chimie

Elle a mené la charge dans la victoire à McGill jeudi dernier, récoltant 20 points, 2 assistances, 2 blocs et un vol de ballon.

Alexandre Leclerc

Basketball | Adminis. des affaires

Il a réalisé un double-double dans la spectaculaire remontée victorieuse du Rouge et Or samedi contre McGill au PEPS, avec 14 points et 10 rebonds.

Brannagh Pattison-Blouin

Tennis | Actuariat

Il a remporté des victoires en simple et en double contre les Carabins, livrant une chaude lutte dans ce revers de 4-3 des hommes à Montréal, samedi.

– Avec la collaboration de Mathieu Tanguay

À VENIR CETTE SEMAINE

BASKETBALL

Vendredi 18 h (F) 18 h et 20 h (M) c. Bishop’s

PEPS

SOCCER

Dimanche 13 h 30 (F) et 15 h 30 (M) c. Sherbrooke

PEPS