/entertainment/movies
Navigation

Des acteurs prennent la défense de Liam Neeson après ses propos polémiques

Premiere Of Universal Pictures And Studiocanal's "Non-Stop" - Arrivals
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs acteurs sont venus à la rescousse de Liam Neeson, star britannique dont l’aveu d’avoir un jour voulu tuer un «salopard noir» après le viol d’une de ses amies a suscité une polémique aux conséquences potentiellement dévastatrices pour sa carrière.

Whoopi Goldberg, célèbre actrice noire américaine, a estimé à la télévision, que la star de « Taken » n’était pas quelqu’un « rempli de haine ». 

« Les gens déambulent parfois avec de la rage. C’est ce qui est arrivé. Est-il rempli de haine? Non. Je le connais depuis un certain temps, je pense que je m’en serais rendu compte. J’ai été entourée de beaucoup de vrais haineux », a commenté l’actrice de « La Couleur pourpre » (1986). 

« Vous ne pouvez pas être surpris que quelqu’un dont un proche est attaqué soit énervé et veuille sortir et attaquer », a poursuivi Whoopi Goldberg.  

L’acteur de 66 ans a raconté cette semaine une anecdote vieille de 40 ans lorsqu’il avait parcouru les rues pour « tuer » un « salopard noir » après le viol d’une amie par un homme noir. Une confidence qui avait provoqué un torrent de critiques et des accusations de racisme.  

« Vous ne pouvez pas dire qu’il est raciste, jamais », a estimé au magazine Vanity Fair Michelle Rodriguez, à l’affiche, aux côtés de Liam Neeson, du long métrage « Les Veuves », sorti l’an dernier.  

« Les racistes n’embrassent pas la race qu’ils détestent, notamment la façon dont il le fait avec sa langue », a déclaré l’actrice, décrivant un baiser entre Liam Neeson et l’actrice noire Viola Davis dans le film.  

Terry Crews, acteur noir, s’est également immiscé dans la polémique.  

« Je crois que chaque personne sur terre est capable du meilleur comme du mal incarné. Liam explique juste comment il a été tiraillé », a-t-il déclaré en précisant ne pas vouloir défendre Liam Neeson, mais simplement « décrire » les faits. 

Les propos reprochés à Liam Neeson ont été tenus par l’acteur de 66 ans dans une interview publiée lundi.  

« J’ai parcouru les rues avec une matraque, en espérant être approché par quelqu’un. J’ai fait ça pendant peut-être une semaine, en espérant qu’un +salopard noir+ sortirait d’un pub pour me chercher des noises. Comme ça j’aurais pu... », a-t-il expliqué, avant de s’interrompre un instant et d’ajouter: « Le tuer ». 

À la suite de cette interview, la présentation du film à New York a été annulée mardi.  

« Je ne suis pas raciste », a réagi Liam Neeson devant l’ampleur prise par la polémique.