/opinion/blogs
Navigation

Nos auteurs

CA_Patrick-DésyMathieu Turbide

5 rouges pas chers à essayer si vous aimez le Liano

Coup d'oeil sur cet article

Les Québécois ont toujours la dent aussi sucrée, comme en témoignent leurs habitudes d’achat.

Les rouges les plus vendus à la SAQ en 2018 étaient des vins avec des taux de sucre passablement élevés. C’est ainsi que le fameux Liano, un rouge italien qui se vend tout près de 27 $ (!) et qui contient une dizaine de grammes de sucre, occupe la troisième marche des 10 vins les plus vendus en valeur au Québec. Suivent le Wallaroo Trail et le Red Revolution, eux aussi des rouges légèrement sucrés, mais aussi des vins industriels, sans identité, et souvent bourrés de produits chimiques. Il n’y a pas de mal à aimer ce genre de vin, mais on peut trouver tout aussi bon, voire plus intéressant, pour bien moins cher. En voici cinq à essayer si vous aimez le Liano.

Buvez moins. Buvez mieux.

Juan Gil Pasico 2016

Photo courtoisie, SAQ

Monastrell-Shiraz, Jumilla : La région de Jumilla se trouve à cheval sur les provinces de Murcia et d’Albecete, au sud-est de l’Espagne. C’est le royaume du monastrell, un cépage qui se rapproche du mourvèdre, et aussi celui du shiraz. Assemblés ici, les deux donnent un vin à la fois charnu, rond tout en montrant de la fraîcheur. Juste assez boisé avec des notes de réglisse en finale. Bon rapport qualité/prix.

  • 13,5 % Espagne | Vin rouge | 12,55 $ | 4,2 g/l
  • ★★ | $
  • CODE SAQ : 12990152

Hecula 2016

Photo courtoisie, SAQ

Castaño, Yecla : Un autre exemple qu’il n’est pas nécessaire de payer près de 30 $ pour trouver un vin qui se rapproche du Liano. Élaboré lui aussi à partir de monastrell, ce rouge espagnol bien mûr et au boisé assez marqué évoque des notes de prune, d’épices et de cacao. C’est rond, juste assez ferme au niveau des tanins et doté d’une acidité basse. Finale juteuse et assez chaleureuse. En vente presque partout au Québec et dans les SAQ Dépôts.

  • 14 % Espagne | Vin rouge | 12,50 $ | 3,2 g/l
  • ★★ | $
  • CODE SAQ : 11676671

Tommasi Valpolicella 2016

Photo courtoisie, SAQ

Rien de bien compliqué, mais si vous aimez les vins à la texture veloutée, à l’acidité basse et avec un côté légèrement doucereux en finale, vous allez être comblé. Des parfums de fruits noirs, de goudron et de fleur séchée. On prendra soin de le servir assez frais (environ 45-60 minutes au frigo) pour l’apprécier pleinement.

  • 12 % Italie | Vin rouge | 15,20 $ | 6,3 g/l
  • ★★ | $ ½
  • CODE SAQ : 560797

The Barossan Shiraz 2016

Photo courtoisie, SAQ

Peter Lehmann, Barossa : Une belle surprise que ce shiraz australien. Un nez hyper parfumé laissant émaner des notes d’eucalyptus, de cassis, de vanille et de poivre. La robe est dense et violacée. En bouche, le vin se montre riche, velouté, avec des tanins bien définis, le tout bénéficiant d’une bonne fraîcheur. Comme quoi il est possible de produire des shiraz avec une bonne buvabilité sans pour autant renier son origine.

  • 14,5 % Australie | Vin rouge | 19,95 $ | 3,5 g/l
  • ★★★ | $$
  • CODE SAQ : 13525535

Terre Rouge, Zinfandel 2014

Photo courtoisie, SAQ

Je triche en vous proposant un rouge un peu plus cher que le Liano, mais il y a dans ce zinfandel vinifié par Bill Easton immensément plus à découvrir. C’est racoleur au nez, précis et intrigant. Des notes de réglisse, de fruits rouges, d’épices et d’hummus. Un vin riche, sérieux, puissant et bien détaillé. Il fera merveille avec les côtes levées ou le couscous à l’agneau. Étant donné sa richesse en alcool, il est impératif de ne pas le servir trop chaud (environ 45-60 minutes au frigo).

  • 14,5 % Californie | Vin rouge | 30,50 $ |4,4 g/l
  • ★★★ | $$ ½
  • CODE SAQ : 897132

★ Correct

★★ Bon

★★★ Très bon

★★★★ Excellent

★★★★★ Exceptionnel

Plus d’étoiles que de dollars: vaut largement son prix.

Autant d’étoiles que de dollars: vaut son prix.

Moins d’étoiles que de dollars: le vin est cher.

www.saq.com