/opinion/columnists
Navigation

CAQ et KKK, même combat?

CAQ et KKK, même combat?
Illustration tirée de Twitter, @TerryMosher1

Coup d'oeil sur cet article

Ainsi, après avoir dépeint l’ex-ministre péquiste Louise Beaudoin en louve des SS, Terry Mosher (Aislin) a associé la CAQ au KKK dans une caricature que le Montreal Gazette a décidé de ne pas publier.

LIONEL CARMANT, UN ONCLE TOM ?

Cette caricature est tellement stupide que je ne sais par où commencer.

Un, elle est offensante pour les Noirs qui ont été victimes du KKK. Tout comme les caricatures dépeignant Louise Beaudoin en officier SS étaient offensantes pour les Juifs qui ont été victimes des nazis.

À force de crier au racisme pour tout et pour rien, on finit par banaliser le vrai racisme. À ce que je sache, protéger la langue française n’équivaut pas à gazer six millions d’êtres humains.

Deux, elle est offensante pour les Québécois qui ont élu la CAQ.

Car si la CAQ est raciste, les Québécois qui l’ont portée au pouvoir (et qui la porterait encore au pouvoir si des élections avaient lieu aujourd’hui) sont aussi racistes.

Trois, elle est offensante pour Nadine Girault et Lionel Carmant, deux membres de la communauté noire qui ont été nommés ministres par François Legault.

Le caricaturiste du Montreal Gazette trouve-t-il qu’ils sont des traîtres à leur race ? Des collaborateurs ?

Des « Uncles Tom », c’est-à-dire des esclaves dociles et contents de leur sort qui se croient supérieurs aux autres Noirs car ils sont « amis » avec leur maître ?

Quatre, cette caricature est juste... niaiseuse. Au ras les pâquerettes.

Aucune imagination, aucun trait d’esprit.

Juste CAQ = KKK.

Le degré zéro de la réflexion et de l’humour.

Huit ans d’âge mental.

COUILLARD A OUVERT LA PORTE

Mais remarquez...

Terry Mosher n’a fait que dire ce que Philippe Couillard a constamment répété pendant son mandat.

À savoir que les nationalistes à la Legault sont des racistes et des xénophobes qui soufflent sur les braises de l’intolérance.

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Monsieur Mosher s’est peut-être dit : « Si le PM lui-même a tenu ce genre de discours et fait ce genre d’amalgame, pourquoi ne pourrais-je pas le faire moi aussi ? Si c’est bon pour pitou, c’est bon pour minou ! »

Il y a quelque chose que je ne comprends pas dans ces attaques verbales particulièrement haineuses envers les Québécois francophones.

On ne cesse de dire qu’il faut respecter les minorités, défendre leurs droits, protéger leur culture.

Or, que sont les Québécois francophones, sinon une minorité en Amérique du Nord ?

Huit millions de Québécois (ça inclut les anglophones et les allophones) entourés de 26 millions de Canadiens et de 325 millions d’Américains.

Pourtant, dès que nous voulons défendre notre langue, notre identité ou nos valeurs, nous nous faisons ramasser comme si nous étions les pires tyrans au monde !

On protège la diversité ou on ne la protège pas ? Le fait français en Amérique ne fait pas partie prenante de cette sacro-sainte diversité ? Le français en Amérique ne vaut pas la peine d’être protégé ? Défendu ?

LA HAINE

Certains disent que le racisme anti-musulman d’Alexandre Bissonnette est symptomatique d’un malaise qui gangrène le Québec.

Est-ce à dire que la haine anti-francophone de Richard Henry Bain est symptomatique d’un mal qui ronge le Canada anglais ?