/finance
Navigation

Le commerce légal du cannabis ne sera pas le Klondike anticipé

Les ventes connaîtront une croissance modérée d’ici 2021, estiment des analystes

Après un départ fulgurant, les ventes dans les magasins de la SQDC ont connu une baisse en raison de l’épuisement des stocks.
Photo d'archives, Ben Pelosse Après un départ fulgurant, les ventes dans les magasins de la SQDC ont connu une baisse en raison de l’épuisement des stocks.

Coup d'oeil sur cet article

Le marché du cannabis ne sera pas aussi florissant au pays au cours des prochaines années. Les ventes devraient atteindre 5 milliards $ en 2021, soit 40 % de moins qu’anticipé, préviennent des analystes.

Un rapport publié par la firme Brightfield Group révise fortement à la baisse les attentes envers les ventes de cannabis au pays.

Il y a quelques mois à peine, Brightfield Group prévoyait pourtant que le marché légal du cannabis allait atteindre les 8 milliards $ en 2021. Or, les prévisions de ventes annuelles ont été rabaissées à 5 milliards $.

«Il y avait tellement d’excitation et d’anticipation que le marché canadien du cannabis serait très robuste. Cela ne s’est pas produit», a indiqué l’analyste Bethany Gomez de la firme Brightfield Group.

Entre le 17 octobre (journée officielle de la légalisation) et le 31 décembre 2018, les ventes de cannabis récréatif et médical ont atteint 210 millions $ au pays.

Les analystes de Brightfield Group s’attendaient à beaucoup mieux alors que le manque de stock dans les magasins et la chute des ventes de cannabis à des fins médicales ont été observés.

Il faut dire que les ventes réelles de produits de cannabis au Canada ne concordent pas avec l’actuelle valorisation boursière des 10 plus gros producteurs canadiens, qui avoisine les 43 milliards $.

Écoutez Le bon plant une série balado sur le cannabis qui sort des sentiers battus, au-delà des idées préconçues.

Pas de hausse de consommateurs

Le nombre de consommateurs de cannabis n’aurait d’ailleurs pas augmenté au Canada depuis la légalisation.

Selon Statistique Canada, 4,6 millions de Canadiens de 15 ans et plus ont dit avoir consommé du cannabis à la fin de 2018, soit le même nombre qu’à la fin septembre 2018.

Le portrait type du consommateur de cannabis (soit 15 % de la population canadienne de 15 ans et plus) est âgé de 38 ans, s’approvisionne auprès d’amis et de proches et ne fume pas tous les jours.

Le Québec se situe au 10e et dernier rang des provinces canadiennes avec un taux de consommateurs de cannabis de 13,6 %.

Marché noir et amis

Le marché noir est encore très présent alors que seulement 26 % des consommateurs au pays disent avoir acheté légalement leur cannabis, d’après Statistique Canada.

Or, 54 % des consommateurs de cannabis reconnaissent avoir consommé des produits qui provenaient d’un ami ou d’un proche, sans dépenser un sou.

Taux de consommation moyen de cannabis

Provinces Pourcentage
Québec 13,6 %
Ontario 15,4 %
Colombie-Britannique 15,3 %
Nouveau-Brunswick 18,9 %
Nouvelle-Écosse 21,6 %

Source : Statistique Canada (4e trimestre 2018, adultes âgés de 15 ans et plus)