/finance
Navigation

Résultats en baisse et carnet de commandes record pour CAE

Le PDG de l’entreprise estime que le carnet de commandes est très positif

Pour le PDG de CAE, Marc Parent, « une part de nos perspectives annuelles de croissance sera générée par des livraisons records de simulateurs de vols ».
Photo d’archives, Martin Alarie Pour le PDG de CAE, Marc Parent, « une part de nos perspectives annuelles de croissance sera générée par des livraisons records de simulateurs de vols ».

Coup d'oeil sur cet article

Des résultats plutôt décevants au troisième trimestre n’entament pas la confiance de la haute direction de l’entreprise montréalaise CAE inc. qui a dévoilé hier un carnet de commandes record de neuf milliards de dollars.

Le chef de file mondial en offre de simulation et de formation dans les domaines de l’aviation civile et de la défense et sécurité, également présent dans le secteur de la santé, a enregistré un résultat net de 79,5 millions $ au troisième trimestre, en baisse de 45 % par rapport à la même période l’an dernier.

Par action diluée, le résultat net de CAE est de 29 cents pour le trimestre qui s’est terminé le 31 décembre dernier, comparativement à 53 cents à la même période l’an dernier.

« Le résultat opérationnel est en baisse par rapport au troisième trimestre de l’an dernier, ce qui est conforme à nos attentes », a indiqué Marc Parent, président et chef de la direction de CAE.

Sans la réforme fiscale aux États-Unis et le gain net « découlant de la réévaluation de la participation antérieure de CAE dans l’Asian Aviation Centre of Excellence [AACE] », le résultat net aurait été de près de 103 millions $.

Par ailleurs, CAE a enregistré des revenus de 816,3 millions $ au troisième trimestre, comparativement à 828,2 millions $ pour le même trimestre de l’année financière 2018.

Carnet de commandes record

Malgré ces résultats inférieurs aux attentes des analystes, la direction s’est réjouie de son carnet de commandes record.

« Une part disproportionnée de nos perspectives annuelles de croissance sera générée par des livraisons records de simulateurs au dernier trimestre de l’exercice financier », a souligné M. Parent.

CAE a ainsi obtenu des commandes de 882,1 millions $, alors que l’an dernier, durant le troisième trimestre, ses nouveaux contrats s’élevaient à 146 millions $.

Elle dispose maintenant d’un carnet de commandes de 9 milliards $.

64 simulateurs de vol

L’entreprise a vendu 64 simulateurs de vol pour son secteur civil depuis le début de l’exercice 2019 et elle prévoit qu’elle aura comptabilisé, au terme de celui-ci, des commandes pour environ 70 simulateurs de vol.

CAE versera un dividende de 0,10 $ par action le 29 mars prochain aux actionnaires inscrits au registre en date du 15 mars.

– Avec l’Agence QMI

Quelques éléments du bilan de l’entreprise au dernier trimestre

  • Un carnet de commandes du secteur civil qui atteint un nouveau sommet à 4,6 milliards $.
  • 64 simulateurs de vol vendus, ce qui dépasse déjà le record annuel de l’industrie.
  • Des contrats de formation d’une valeur de 586,6 millions $, dont un contrat de 10 ans avec easyJet pour la formation de l’ensemble de ses pilotes.