/weekend
Navigation

Aller de l’avant

Le groupe Dead Obies propose son troisième album, DEAD, près de trois ans après la sortie de Gesamtkunstwerk­­­.
Photo courtoisie, Jean-François Sauvé Le groupe Dead Obies propose son troisième album, DEAD, près de trois ans après la sortie de Gesamtkunstwerk­­­.

Coup d'oeil sur cet article

Neuf mois après le départ de l’un de ses rappeurs, Yes McCan, le groupe Dead Obies est de retour avec DEAD. Avec ce titre qui se veut une sorte de pied de nez à ses détracteurs, la formation de hip-hop veut prouver qu’elle est toujours bien active. « Ce n’est pas la fin de Dead Obies, loin de là », affirme Joe Rocca.

En mai 2018, le départ de Yes McCan des rangs de Dead Obies avait beaucoup fait parler. Fort d’un récent succès dans la série Fugueuse, où il campait le méchant Damien, le rappeur avait décidé de voler de ses propres ailes, sortant un premier album solo à la fin août.

Même si les membres restants du groupe se sont questionnés sur l’avenir de la formation, les rappeurs en sont rapidement venus à une conclusion : Dead Obies devait continuer.

« Évidemment, il y avait un rappeur et une tête en moins, mais on n’a pas cherché à le remplacer, indique Joe Rocca. Je pense que ce départ nous a affectés plus sur le plan personnel que créatif. On s’est dit que le groupe est plus gros que chacun des individus. On s’est rallié derrière ce nom-là. On a décidé d’aller de l’avant. »

Album DEAD
Photo courtoisie
Album DEAD

Album authentique

« C’est notre troisième album, on est à l’aube de la trentaine, on avait envie de dire les vraies choses, de parler un peu de nous et de ne pas s’embarquer dans des concepts, explique Joe Rocca. À l’ère des playlists et des singles, on voulait que chaque chanson puisse s’appuyer par elle-même. Il y a moins de mots que sur les autres albums, mais ça ne veut pas dire qu’ils ont moins de poids. On voulait aussi chercher à passer nos messages par la musique. »

Le titre de l’album, DEAD, se veut un clin d’œil aux gens qui disaient que le groupe allait se séparer après le départ de Yes McCan. Mais c’est aussi une référence au slang montréalais. « Quand on dit : c’est “trop dead”, ça veut dire “trop bon”, » mentionne Joe Rocca.

Animation 3D

Pour leur nouveau spectacle, qu’ils présenteront dans quelques semaines, les rappeurs ont demandé à Fvckrender de s’occuper de l’aspect visuel. « Il y aura de l’animation 3D, des projections, du maping sur la scène, indique Joe Rocca. Ce sera un beau party. On va faire tout l’album et quelques classiques. »

Le groupe, qui est déjà allé en France à quatre occasions, a des discussions pour retourner éventuellement de l’autre côté de l’Atlantique. « La culture hip-hop est vraiment bonne là-bas », mentionne Joe Rocca.

Quelle a été sa réaction lorsqu’il a su que le rappeur québécois Loud s’offrait le Centre Bell en mars ? « Je suis super content pour lui et son équipe. C’est juste le miroir de la popularité grandissante du hip-hop au Québec. »


Le nouvel album de Dead Obies, DEAD, sera sur le marché le 15 février. Le groupe sera en spectacle le 1er mars à l’Impérial Bell de Québec et le 26 avril au MTelus de Montréal. Pour plus d’infos : deadobies.com.