/sports/hockey
Navigation

Les Chevaliers de Lévis en mode séries

Après une saison exceptionnelle, l’équipe veut poursuivre sur sa lancée

William Veillette (à droite) a été une menace constante dans le camp des Chevaliers, lui qui a fini la saison avec 53 points en 34 rencontres.
Photo Pascal Huot William Veillette (à droite) a été une menace constante dans le camp des Chevaliers, lui qui a fini la saison avec 53 points en 34 rencontres.

Coup d'oeil sur cet article

LÉVIS | Meilleure saison dans l’histoire du hockey midget AAA, des records à la tonne, parfaits sur les patinoires étrangères, les Chevaliers de Lévis ont à la fois tout et rien accompli à travers leur campagne exceptionnelle de 41 victoires en 42 rencontres. Et la troupe de Mathieu Turcotte en est bien consciente.

Les Chevaliers ont mis un terme à leurs activités saisonnières en l’emportant par la marque de 4-2 contre les Élites de Jonquière, dimanche après-midi, à l’aréna André-Lacroix. Un 41e gain qui, à deux semaines du lancement des séries éliminatoires, permettra aux joueurs et aux entraîneurs d’amorcer leur préparation en toute quiétude.

« Bien honnêtement, le message était, qu’on soit 41-1 ou 40-2, qu’on voulait travailler et faire les petits détails que ça prend pour gagner des matchs en séries éliminatoires. On voulait être disciplinés, avoir un bon échec avant, mettre la pression sur nos adversaires et capitaliser sur nos chances », a relaté Turcotte.

À entendre l’instructeur-chef, les Chevaliers, qui ont aussi réécrit le livre des records pour le nombre de victoires consécutives en début de saison et pour la plus longue séquence victorieuse (35), sont fins prêts à passer à la prochaine étape. Le but établi est clair et c’est celui d’obtenir le droit de représenter le Québec au tournoi de la Coupe Telus, le championnat canadien midget, qui aura lieu du 22 au 28 avril prochains, à Thunder Bay.

La coupe et rien d’autre

La formation lévisienne poursuivra d’ailleurs sa quête en amorçant son parcours éliminatoire le 26 février prochain face aux Riverains du Collège Charles-Lemoyne, qui ont fini au 14e rang en vertu d’un dossier de 11-28-3.

« On a atteint certains objectifs pendant la saison, mais comme je viens de dire aux gars, on n’a pas atteint l’objectif le plus important qu’on s’est fixé comme équipe. Les deux prochaines semaines vont servir à se préparer pour ça en vue des deux prochains mois.

« Les équipes qui avaient le record de 15 matchs en début de saison et de 25 de suite n’avaient pas remporté la saison régulière. Déjà, on a atteint ça. Et notre prochain objectif est de renverser la vapeur en séries éliminatoires, car ces équipes n’avaient pas gagné en bout de ligne », a assuré Turcotte.

Les 71 buts accordés pendant la saison représentent également une nouvelle marque.

Longue saison

Turcotte a senti que le niveau d’enthousiasme de ses joueurs avait quelque peu diminué durant le week-end, comme quoi il est grand temps que le grand bal d’après-saison commence ! Lévis avait scellé son titre de la saison au début du mois.

« On a hâte. J’ai senti une petite baisse d’énergie vendredi. Ce n’était pas le même genre d’énergie qu’on avait. Pas aujourd’hui [dimanche], mais c’était réglé au niveau du classement et on n’avait plus rien à prouver dans la saison. »

En attendant, trois porte-couleurs des Chevaliers âgés de 15 ans, soit Joshua Roy, Olivier Nadeau et Olivier Boutin, participeront aux Jeux du Canada dont le volet masculin du tournoi de hockey se tiendra du 16 au 22 février, à Red Deer, en Alberta.

 

Saison magique pour Joshua Roy

Joshua Roy a terminé la saison avec 88 points.
Photo Pascal Huot
Joshua Roy a terminé la saison avec 88 points.

En ajoutant un but et une passe à sa fiche, dimanche, Joshua Roy a couronné une saison de rêve de 88 points, la meilleure production offensive pour un patineur de 15 ans depuis les 110 points d’Alexandre Daigle en 1990-1991. Mais le Beauceron des Chevaliers a encore faim.

Pressenti pour être le premier élu de la prochaine séance de sélection de la LHJMQ, le natif de Saint-Georges a inscrit 38 buts et s’est fait complice sur 50 autres en disputant l’ensemble des rencontres de son équipe pour mettre la main sur le championnat des pointeurs de la Ligue de hockey midget AAA.

« Pour moi, ce n’est pas le fait d’avoir fini premier marqueur, mais le fait d’avoir eu une bonne saison personnellement et d’avoir eu de bonnes performances. J’ai travaillé fort toute l’année et les résultats, ça a bien été. Je suis plus content de mes performances que d’avoir obtenu le plus de points », a-t-il raconté à l’issue de la 41e victoire des Chevaliers.

Sur les pas de lafrenière

Si Roy reste humble, il peut tout de même se targuer d’avoir obtenu plus de points au même âge qu’Alexis Lafrenière, qui avait récolté 83 points en 36 parties à son année de 15 ans dans l’uniforme des Vikings de Saint-Eustache. Maintenant âgé de 17 ans, le talentueux attaquant de l’Océanic de Rimouski pointe au deuxième rang des pointeurs de la LHJMQ grâce à une production de 87 points en 47 sorties.

Roy n’a pas l’intention de s’arrêter là et veut désormais guider les Lévisiens vers les grands honneurs.

« Tout le monde dans l’équipe veut gagner la coupe à la fin. C’est ça le but ultime depuis le début de l’année. Ce sont les séries et la coupe que l’on vise. C’est ça qui est le plus important pour nous », a mentionné le jeune homme.

Les midgets dehors

Par ailleurs, les Estacades de Trois-Rivières ont enlevé les honneurs de la Classique hivernale aux Grandes Estrades de Saint-Tite en battant le Blizzard du Séminaire Saint-François par 5-3 dimanche après-midi.