/entertainment/music
Navigation

Les filles prennent le contrôle des Grammy

Performances éclatantes et plusieurs prix pour les vedettes féminines

Coup d'oeil sur cet article

De l’apparition surprise de Michelle Obama aux larmes de joie de Lady Gaga en passant par les performances électrisantes de Janelle Monáe, Miley Cyrus et Cardi B, la soirée des Grammy 2019 a été dominée comme jamais auparavant par les femmes.   

L’an passé, elles avaient levé le ton dans la foulée du mouvement #metoo mais été évincées de la liste des vainqueurs. Les critiques à l’endroit des Grammy avaient été virulentes, surtout quand le président de l’Académie avait déclaré qu’elles devraient «passer à la vitesse supérieure» si elles voulaient être mieux représentées.  

Cette année, non seulement ont-elles gagné plusieurs prix mais elles étaient les vedettes des meilleurs numéros musicaux de cette soirée animée avec brio et éloquence par Alicia Keys.  

La jeune sensation Camila Cabello a parti le bal en chantant son succès Havana, dans un impressionnant décor de comédie musicale, puis un tonnerre d’applaudissements a accueilli l’ex-première dame Michelle Obama, venue vanter les mérites de la musique pour promouvoir la diversité  

Épatante Janelle  

Le ton était donné. Les filles avaient le contrôle de la fête. La talentueuse Janelle Monáe a été épatante dans une livraison de Make Me Feel qui évoquait à la fois Prince et Robert Palmer.  

Pour la flamboyance, il fallait regarder du côté de la sexy Cardi B, métamorphosée en paon durant Money, et Lady Gaga, un peu trop intense tout de même dans son Shallow. Jennifer Lopez a survolé avec fougue l’hommage à Motown tandis que Brandi Carlile a plongé dans The Joke avec un bel abandon.  

Utilisée à toutes les sauces, Miley Cyrus a laissé sa marque aux côtés de Shawn Mendes, mais encore plus dans un craquant duo avec Dolly Parton lors d’un hommage rendu à la grande dame du country.  

On avait aussi pensé aux pionnières. Diana Ross a eu son moment sur scène et la regrettée Aretha Franklin, son hommage.  

Quatre pour Musgraves  

C’était bien de les inviter à chanter, c’était encore mieux de les décorer. À ce chapitre, les filles peuvent dire mission accomplie. En particulier Kacey Musgraves, l’artiste country la plus hot du moment, qui a gagné quatre Grammy, dont le prestigieux prix de l’album de l’année bien mérité pour son acclamé Golden Hour.  

Juste derrière, Brandi Carlile et Lady Gaga en ont gagné trois chacune. La nouvelle star du rap Cardi B a gagné un seul Grammy, mais il était significatif. Elle est devenue la première femme à remporter en solo le prix d’album rap de l’année depuis sa création.  

Sacrée révélation de l’année, Dua Lipa a résumé la soirée avec une touche de sarcasme bien envoyée. «Je pense que nous sommes passées à la vitesse supérieure.»  

En pleurs en cueillant son Grammy de la performance pop en duo, Lady Gaga a pour sa part rappelé que les problèmes de santé mentale touchent le milieu artistique. «On doit prendre soin les uns des autres. Alors si vous voyez quelqu’un qui souffre, ne détournez pas le regard.»  

Drake coupé  

Côté masculin, c’est Donald Glover, alias Childish Gambino, brillant par son absence, qui a scintillé avec quatre gramophones grâce à sa bombe politique This Is America, élue notamment chanson et enregistrement de l’année.  

Surprise, après avoir boudé la cérémonie ces dernières années, le Torontois Drake est sorti de l’arrière-scène pour venir chercher son Grammy de la meilleure chanson rap.  

Les choses ne semblent cependant pas s’arranger avec l’Académie. Il était en train de dire aux artistes qu’ils n’ont pas besoin de trophées, quand des gens dépensent leur argent durement gagné pour acheter des billets de concerts, lorsque son discours a été brutalement coupé pour passer à une pause publicitaire.  

Les principaux gagnants  

Chanson de l’année  

This is America / Childish Gambino  

  

Nouvel artiste  

Dua Lipa  

  

Enregistrement de l’année  

This is America / Childish Gambino  

  

Album de l’année  

Golden Hour / Kacey Musgraves  

  

Performance pop duo ou groupe  

Shallow / Lady Gaga et Bradley Cooper  

  

Chanson rock  

Masseducation / St. Vincent  

  

Album urbain contemporain  

Everything is Love / The Carters  

  

Performance pop solo  

Joanne (Where Do You Think You’re Goin’? / Lady Gaga  

  

Album pop vocal  

Sweetener / Ariana Grande  

  

Album alternatif  

Colors / Beck  

  

Album électronique/dance  

Woman Worldwide / Justice  

  

Performance rock  

Where Bad Does Good / Chris Cornell  

  

Album rock  

From the Fires / Greta Van Fleet  

  

Album country  

Golden Hour / Kacey Musgraves  

  

Album Rap  

Invasion of Privacy / Cardi B  

  

Performance rap chantée  

This is America / Childish Gambino  

  

Chanson rap  

God’s Plan / Drake