/sports/hockey/canadiens
Navigation

Folin s’est assuré de faire les présentations

HKO-HKN-SPO-DALLAS-STARS-V-PHILADELPHIA-FLYERS
Photo d’archives Christian Folin a été acquis des Flyers de Philadelphie.

Coup d'oeil sur cet article

Au moment d’analyser l’acquisition de Christian Folin, Claude Julien avait fait remarquer que l’équipe était à la recherche d’un format de défenseur différent.

Il semble que l’entraîneur du Canadien avait raison d’insister sur le gabarit du Suédois.

« J’ai déjà joué contre lui et je sais quel genre de joueur il est. Il a l’air pesant et méchant. Je pense que c’est un bon ajout à notre équipe », a déclaré Jonathan Drouin, au terme de l’entraînement de l’équipe, lundi.

Exception faite des 26 matchs qu’il a disputés cette saison avec les Flyers de Philadelphie, l’arrière de 6 pieds 3 pouces et 204 livres a joué le reste de ses 209 rencontres dans l’Association de l’Ouest. Que Drouin se souvienne de lui est donc bon signe.

Pour ceux qui ne le reconnaissaient pas, Folin s’est assuré de leur rafraîchir la mémoire.

« Je me suis présenté rapidement ce matin [lundi]. Nous avons bien rigolé. Il y a des joueurs que j’ai déjà affrontés par le passé. J’en ai frappé certains, d’autres m’ont frappé », a indiqué le droitier de 28 ans.

D’ailleurs, en 65 matchs la saison dernière, il a distribué 167 mises en échec. Au même rythme, en 82 matchs, il en aurait totalisé 211.

Léger choc

Folin portera les couleurs d’une quatrième formation dans le circuit Bettman. Ayant signé des contrats à titre de joueur autonome lors des trois premières occasions, c’est la première fois qu’il change d’équipe en milieu de saison.

« C’est un peu différent. Quand une transaction arrive, c’est un léger choc. Mais je crois que je vais avoir du plaisir ici. Je suis très excité », a-t-il soutenu.

« C’est une équipe qui regorge de talent. Il y a plusieurs rapides patineurs. Je le sais pour avoir joué quelques fois contre eux cette saison. Ils bougent la rondelle très bien et la défense est solide. C’est une équipe bien équilibrée », a ajouté le produit des River Hawks de UMass-Lowell, dans la NCAA.

À son premier entraînement, Folin a occupé le rôle de septième défenseur, alternant avec Brett Kulak et Jordie Benn. D’ailleurs, l’arrivée du Suédois pourrait permettre à Benn de retourner à gauche.

Weise, un bon vendeur

En plus de Mike Reilly, avec qui il a défendu les couleurs du Wild du Minnesota, Folin verra un autre visage familier dans le vestiaire du Canadien ; celui de Dale Weise, auprès de qui il s’est envolé de Philadelphie, dimanche après-midi.

« Nous étions assis côte à côte dans l’avion. Il n’arrêtait pas de me dire du bien [de Montréal et du Canadien]. Il adore cette ville et il a adoré y jouer la première fois. Grâce à lui, j’ai encore plus hâte de jouer ici. »

Folin devra d’abord patienter. Le Canadien amorcera jeudi un voyage de trois rencontres sur des patinoires adverses. Son prochain match au Centre Bell est prévu pour mardi prochain, contre les Blue Jackets de Columbus.