/finance
Navigation

Les Canadiens veulent épargner plus en 2019

Bloc argent
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Plus de la moitié des Canadiens soutiennent qu’ils vont mettre de l’argent de côté cette année, selon un sondage mené par la firme Pollara pour la BMO, mardi.

Le coup de sonde indique qu’environ 52 % des répondants prévoient épargner et trois répondants sur dix ont l’intention de mettre jusqu'à 10 000 $ de côté. L’an dernier, 15 % des Canadiens ont réussi à mettre plus de 10 000 $ de côté en 2018, mais un quart n'a pas épargné un sou.

Pour cette année, près de 36 % ne savent pas combien ils pourront épargner tandis qu’environ 12 % des gens sondés estiment qu'ils ne pourront rien épargner cette année.

Ceux qui ne pensent pas épargner mettent en avant plusieurs raisons. Pour 67 % des répondants, c’est en raison des dépenses courantes et excessives. Pour 45 %, c’est en raison des dettes à rembourser.

D’autres, dont 37 % des Canadiens de la génération du millénaire, évoquent «les pressions sociales comme étant un obstacle à leur capacité d'épargner», peut-on lire dans un communiqué.

«Il est encourageant de savoir que les Canadiens entrent en 2019 en ayant l'épargne comme priorité: il est primordial de donner la priorité à l'épargne, quel qu'en soit le montant», a souligné dans Carola Corti, directrice, Services bancaires courants, à la BMO, par communiqué.

La question de l’objectif d’épargne reste parfois floue. Certains veulent épargner à long terme, soit pour la retraite (36 %), soit pour un fonds d'urgence (36 %), même si plusieurs d’entre eux ne pensent pas épargner suffisamment.

Pour ceux qui comptent puiser dans leurs économies cette année, «47 % envisagent d'utiliser leur épargne pour un voyage ou des vacances».

Le sondage de BMO sur l'épargne a été réalisé du 10 au 14 janvier dernier, auprès de 1000 Canadiens.