/news/currentevents
Navigation

Faussement accusé d'agression sexuelle: le Saguenéen Mario Gauthier obtient un important dédommagement

Mario Gauthier
PHOTO ROGER GAGNON Mario Gauthier

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY – Un citoyen de l'arrondissement de Jonquière, à Saguenay, qui a été faussement accusé d'agression sexuelle a obtenu jeudi une deuxième victoire devant la justice.

Après avoir été acquitté, Mario Gauthier obtient maintenant un important dédommagement.

Cette affaire a tout de même brisé sa vie. En 2012, M. Gauthier avait été inculpé pour une agression sexuelle sur une mineure. Mais au terme du procès, il avait été complètement blanchi, le juge affirmant que sa version était crédible contrairement à celle de la jeune fille.

Mario Gauthier avait alors déposé une poursuite pour réclamer 625 000 $ au procureur général du Québec, au ministère de la Sécurité publique et à la plaignante. La décision vient de tomber.

La juge Lise Bergeron condamne la plaignante à payer 100 000 $ à Mario Gauthier, à sa conjointe et à leurs deux enfants.

Le tribunal estime que, contrairement à la version crédible de Mario Gauthier, l'adolescente avait fait des déclarations fausses et inexactes, contenant de nombreuses contradictions qui ont mené aux accusations. La jeune fille est donc responsable des préjudices subis par la famille de cet entrepreneur.

Mais ce qui déçoit M. Gauthier dans la décision, c'est qu'aucune faute n'ait été attribuée au procureur général ni à la police.

Les avocats de Mario Gauthier vont étudier la décision. Ils n'écartent pas la possibilité de porter le jugement en appel, surtout pour l'absence de responsabilité du procureur général et de la police.