/portemonnaie/lifestyle
Navigation

REER : Les milléniaux sont plus économes qu’on le croit

Depuis 2016, la valeur moyenne des placements dans le REER des 20-38 ans aurait grimpé de façon significative.

REER : Les milléniaux sont plus économes qu’on le croit
Unsplash

Coup d'oeil sur cet article

La croyance populaire voulant qu’on soit une bande d’insouciants vivant de paye en paye pour s’offrir des lattes à 7 $ devra être révisée.

Effectivement, il semblerait que la génération Y a pris un virage «épargne» au cours des dernières années. Selon l’étude d’une grande banque canadienne, la valeur moyenne de leurs placements dans le REER est maintenant de 28 821 $. Cela marque une hausse de 87 % depuis 2016.

Interrogé par le Financial Post, un conseiller financier affirme que ses jeunes clients «ne sont pas tous des investisseurs nonchalants et trop préoccupés à manger des toasts aux avocats pour devenir propriétaires.»

Maintenant qu’on est bien installés sur le marché du travail, on peut enfin penser à long terme et aussi considérer l’option d’acquérir une propriété.

Le régime d'accession à la propriété (RAP) serait un facteur dans ce nouvel enthousiasme pour le REER. Permettant de retirer jusqu’à 25 000 $ de son régime d’épargne retraite pour l’achat d’une première résidence, il peut donc être doublement avantageux d’investir dans ses vieux jours.

Pour ceux qui ne l’ont pas déjà fait, on rappelle que la date limite pour cotiser et bénéficier de crédits d’impôt pour 2018 est le 1er mars.

Puis avec le chèque qu’on recevra, on en aura en masse pour se payer un paquet de cafés et de toasts fancy


Pour tester vos connaissances sur le REER, essayez notre quiz ici.

Pour mieux comprendre comment fonctionnent l'impôt et les crédits dont vous pouvez bénéficier, consultez notre article ici.

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux