/sports/hockey
Navigation

L’Océanic pas de taille contre les Huskies

Rimouski subit une 2e défaite en 24 heures à Rouyn-Noranda

Malgré la défaite, le gardien de l'Océanic, Tristan Bérubé, a brillé face à la machine offensive des Huskies en réalisant 43 arrêts.
Photo Iften Redjah-Folio Photo Malgré la défaite, le gardien de l'Océanic, Tristan Bérubé, a brillé face à la machine offensive des Huskies en réalisant 43 arrêts.

Coup d'oeil sur cet article

Le voyage tant attendu de l’Océanic de Rimouski en Abitibi-Témiscamingue a tourné au cauchemar. À son quatrième affrontement en cinq jours, la troupe de Serge Beausoleil a tenu tête aux Huskies jusqu’à mi-chemin en deuxième période avant que Rouyn-Noranda n’explose par la suite pour finalement l’emporter 5-1, dimanche après-midi, à l’aréna Iamgold.

Les Bas-Laurentiens subissaient ainsi un troisième revers lors de ce périple, dont un deuxième en moins de 24 heures face aux hommes de Mario Pouliot.

Après presque 30 minutes sans but, les locaux ont pris les devants sur le premier de Noah Dobson depuis la transaction qu’il l’a fait passer du Titan d’Acadie-Bathurst aux Huskies. Raphaël Harvey-Pinard a déjoué quatre joueurs sur la séquence pour remettre la rondelle à son coéquipier, laissé seul près du filet de Tristan Bérubé.

Rouyn-Noranda doubla son enfance grâce à Harvey-Pinard. Le vétéran a frappé une rondelle au vol pour inscrire son 31e de la saison. Il a ajouté un autre but à ses statistiques en troisième période. Joël Teasdale et Vincent Marleau ont complété le pointage.

Un cinq contre trois qui fait mal

Malgré tout, Bérubé a brillé dans la défaite avec 43 arrêts. Il n’a pu profiter de l’aide de ses coéquipiers, blanchis lors de quatre occasions avec plus d’un homme, dont une séquence à cinq contre trois de 54 secondes en milieu de rencontre.

« On a joué un match en deux temps », estime le directeur-gérant et entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil. « Nous étions dedans, mais quand on n’a pas concrétisé en avantage numérique, on a semblé perdre notre énergie. Tristan n’a pas lâché. On a écopé de mauvaises pénalités en troisième période, mais il nous a aidés jusqu’à la fin ».

À l’autre bout, Zachary Émond a été sublime, déjoué par Carson MacKinnon dans une cause perdante. L’auxiliaire des Huskies porte son impressionnante fiche à 19-1. Sa moyenne de buts alloués est tout simplement extraordinaire à 1,81.

« J’ai vu de très belles choses cette semaine, même si nous ne ramenons pas beaucoup de points. Les Huskies étaient déjà bons et ils ont ajouté les deux joueurs les plus convoités de la dernière période des transactions (Dobson et Teasdale). C’est très difficile de jouer sur leur petite glace aux dimensions hors normes», indique Beausoleil.

D’Astous suspendu par la LHJMQ

L’Océanic se débrouillait sans les services de Charle-Edouard D’Astous. Le capitaine a été suspendu pour un match par la LHJMQ pour avoir assené un double-échec au visage d’un adversaire, samedi, à Rouyn-Noranda. D’Astous s’absentera aussi jeudi contre les Voltigeurs de Drummondville puisqu’il est un récidiviste en pareille matière.  

Il s’agissait de la 19e victoire consécutive des Huskies. Ils poursuivent leur route vers le record de tous les temps appartenant à l’Océanic. En 2004-2005, la bande de Sidney Crosby avait remporté ses 28 dernières parties de la saison régulière.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.