/sports/hockey
Navigation

Les Sags domptent leur bête noire

Les Sags domptent leur bête noire
Photo d'archives, Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Grâce au but victorieux de Jérémy Diotte avec 25 secondes à faire au match, les Saguenéens de Chicoutimi sont revenus de l’arrière et se sont sauvés avec une victoire de 4-3 face au Drakkar de Baie-Comeau, jeudi soir au Centre Georges-Vézina.

Cette rencontre ressemblait drôlement à un match de séries éliminatoires, sachant que si les séries débutaient aujourd’hui, les Sags et le Drakkar s’affronteraient en première ronde. «Il restait 12 matchs, dont cinq contre des équipes top 5 dans cette ligue. C’est un match qui nous a rendus meilleurs pour la fin de la saison», a lancé l’entraîneur-chef des Chicoutimiens, Yanick Jean.

Après une période, les rivaux de division s’étaient déjà échangé quatre buts. Les visiteurs ont été les premiers à s’inscrire au pointage lorsque Pascal Corbeil s’est servi d’Artemi Kniazev comme écran pour surprendre Alexis Shank dans le haut du filet.

La riposte des Saguenéens est survenue un peu plus de 20 secondes plus tard quand Jérémy Groleau a décoché un bon tir après avoir appuyé l’attaque. «Il appuie de plus en plus l’attaque depuis le début de la saison. Il le fait quand c’est le temps et ne le fait pas au détriment de son jeu défensif. C’est tout en son honneur», a examiné Yanick Jean.

Éviter le cachot

Nul doute que la mission des Sags était d’éviter le banc de punition, sachant qu’ils étaient confrontés au meilleur jeu de puissance de la LHJMQ. Heureusement pour les hommes de Yanick Jean, ils ont du succès avec un homme en moins sur la patinoire, détenant le troisième rang à travers le circuit Courteau pour le pourcentage d’efficacité en désavantage numérique.

L’attaque massive du Drakkar s’est mise en marche peu de temps après le filet de Groleau et elle a porté fruit. Posté devant le filet pour ennuyer le travail de Shank, l’espoir du Lightning de Tampa Bay Gabriel Fortier a redonné les devants aux siens en redirigeant un tir derrière la ligne des buts.

Encore une fois, il n’aura pas fallu attendre bien longtemps avant que les Bleus répliquent. Peu de temps avant le son de la sirène, William Dufour a inscrit son septième filet de la saison et a permis aux Sags de retourner au vestiaire avec une égalité de 2-2 au tableau indicateur.

«On a travaillé fort en plus d’amener dans leur territoire. On finissait nos mises en échec et on se passait la rondelle. C’est ça qui a fait la différence», a mentionné Dufour qui a été nommé la deuxième étoile de la rencontre.

Dès le début de la deuxième période, Gabriel Fortier est revenu à la charge en faisant mal paraître Shank, qui venait de concéder un troisième but sur le neuvième lancer dirigé vers lui.

Shank se ressaisit

Les Nord-Côtiers ont ensuite passé près d’élargir leur avance, mais les Saguenéens ont évité de peine et de misère les attaques de ceux-ci, notamment grâce à leur gardien qui s’est ressaisi.

«On a vu un geste d’équipe incroyable. Shank est arrivé au banc il a dit "désolé les gars, c’est de ma faute. Je vais me reprendre". Il est retourné devant le filet et a fait deux arrêts consécutifs importants. C’est du leadership. Quand tu mets ton ego à la porte, le respect de tes coéquipiers grandi», a noté coach Jean.

Les prouesses de Shank ont semblé donner des ailes aux locaux qui ont fait payer leur adversaire lors d’une attaque massive, gracieuseté de Théo Rochette qui a ramené les deux équipes à la case départ.

Les Saguenéens profiteront d’une journée de congé avant de renouer avec l’action samedi soir alors qu’ils rendront visite aux Tigres de Victoriaville au Colisée Desjardins.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.