/sports/hockey/remparts
Navigation

Les Diables rouges chauffent l’Océanic

Québec subit toutefois un 5e revers de suite

L’attaquant de l’Océanic, Parker Bowman, tente de surprendre Carmine-Antony
Pagliarulo, mais Brandon Frattaroli protège l’enclave de son gardien.
Photo Olivier Therriault L’attaquant de l’Océanic, Parker Bowman, tente de surprendre Carmine-Antony Pagliarulo, mais Brandon Frattaroli protège l’enclave de son gardien.

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | Cette fois, les Remparts ont donné des sueurs froides aux joueurs de l’Océanic. La troupe de Patrick Roy a offert une performance digne des séries éliminatoires en menaçant le filet adverse et en contrant les gros canons de Rimouski, mais ce ne fut pas suffisant pour freiner sa série de défaites contre ses vieux rivaux du Bas-Saint-Laurent.

Québec a ainsi subi un cinquième revers consécutif face à l’Océanic en s’inclinant 4-2, vendredi soir, au Colisée Financière Sun Life.

Après avoir dépensé beaucoup d’énergie la veille face aux Voltigeurs de Drummondville, les hommes de Serge Beausoleil semblaient à bout de souffle. Les Remparts ont exploité cette facette, sans réussir à porter le coup de grâce.

Andrew Coxhead a procuré les devants aux visiteurs en début de rencontre, mais l’Océanic a répliqué en marquant à trois reprises grâce à Parker Bowman, Alexis Lafrenière et Radim Salda.

Les Remparts ont réduit l’écart sur le but de Brandon Frattaroli. Malgré la pression exercée sur le gardien Tristan Bérubé, l’Océanic a concrétisé sa victoire lorsque Anthony Gagnon a dirigé la rondelle dans un filet désert en fin de troisième période.

« Je suis content de notre performance », a indiqué le directeur-gérant et entraîneur-chef des Remparts. « On a été la meilleure équipe à cinq contre cinq. On voulait jouer du hockey de proximité et c’est le type de hockey qu’il faudra jouer si on veut avoir une chance de surprendre en séries. Notre échec avant était excellent. On aurait mérité mieux ».

D’Astous égale le record de Coulombe

En récoltant deux mentions d’aide, Charle-Edouard D’Astous a égalé le record du plus grand nombre de points récoltés en carrière par un défenseur en saison régulière dans l’histoire de l’Océanic. Le capitaine rejoint ainsi Patrick Coulombe au premier rang avec ses 180 points. Ce dernier a fait la pluie et le beau temps à la ligne bleue à Rimouski, notamment en compagnie de Sidney Crosby, entre 2001 et 2006.

Après leur arrêt au Colisée Financière Sun Life, les Remparts poursuivront leur route vers Bathurst où ils affronteront le Titan dimanche après-midi au Centre régional K.C Irving. Au même moment, l’Océanic recevra les Wildcats de Moncton.

 

2
4
Première période
1-Qué: Andrew Coxhead (16) (Chouinard, Grouchy) 4:23 2-Rim: Parker Bowman (4) (Massicotte, D’Astous) 6:06 3-Rim: Alexis Lafrenière (34) (D’Astous, Zavgorodniy) AN-8:08
Punitions: Frattaroli (Qué) 7:51, Schives (Qué) 13:16, Lafrenière (Rim) 13:31.
Deuxième période
4-Rim: Radim Salda (7) (Gagnon, Joly) AN-14:48 5-Qué: Brandon Frattaroli (5) (Lacombe, Sergeev) 15:25
Punitions: Verrette (Qué) 12:56.
Troisième période
6-Rim: Anthony Gagnon (16) (Lafrenière, Paré) 19:59
Punitions: Paré (Rim) 0:24, Dubé (Qué) 5:40, D’Astous (Rim) 5:40.
Tirs au but
Québec 6 - 8 - 8 - 22 Rimouski 12 - 7 - 9 - 28
Gardiens:
Qué: Carmine-Anthony Pagliarulo (P, 10-8-1) Rim: Tristan Bérubé (G, 16-13-3)
Avantages numériques:
Qué: 0 en 2, Rim: 2 en 3
Arbitres:
Dominic Tessier, Jonathan Alarie
Juges de lignes:
Jonathan Girard, J.-P. Michaud
ASSISTANCE:
3 814

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.