/news/health
Navigation

Diagnostics: le Collège des médecins s’entend avec les superinfirmières

Coup d'oeil sur cet article

Le Collège des médecins du Québec s’est entendu avec les infirmières praticiennes spécialisées qui seront désormais autorisées à diagnostiquer.  

Les infirmières pourront «diagnostiquer les problèmes de santé courants et les six maladies chroniques suivantes: le diabète, l’hypertension, l’hypercholestérolémie, l’asthme, la maladie pulmonaire obstructive chronique et l’hypothyroïdie».   

«Notre objectif a toujours été de répondre le mieux possible aux besoins de la population », a déclaré le Dr Mauril Gaudreault, président du Collège des médecins dans un communiqué.    

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a dit cette semaine vouloir miser sur les infirmières praticiennes spécialisées, communément appelées «superinfirmières» pour désengorger le système de santé.    

Le Québec compte actuellement quelque 400 superinfirmières, mais le ministre de la Santé prévoit qu’il y en aura 2000 dans cinq ans.