/lifestyle/fashionbeauty
Navigation

Dans la garde-robe de... Natasha St-Pier

Coup d'oeil sur cet article

Je me suis entretenu avec Natasha St-Pier alors qu’elle était de passage à Montréal pour la tournée de promotion de son nouvel album, Aimer c’est tout donner. À l’image du titre de son opus, elle est sereine, reconnaissante et tournée vers l’autre. En abordant le sujet du bon choix de tenue pour une occasion donnée, elle précise, « c’est toujours mieux d’être overdressed que underdressed, mais les gens autour doivent être à l’aise ».

Depuis qu’elle est déménagée en France, elle suit l’approche stylistique « sans effort à la Française », dont elle nous présente une silhouette camisole, veste et jean, accessoirisé d’un mala turquoise. « Ces colliers sont des objets de méditation. J’en ai toujours un avec moi. Puisque j’en possède une dizaine de différentes couleurs, je ne sacrifie jamais mon look! », confie-t-elle.

Au fil de la conversation et de la séance photo, je réalise que le contenu de ses deux valises est en quelque sorte ses mini garde-robes lorsqu’elle est en déplacement. « Le voyage te pousse à être plus raisonnable. Tu dois prévoir ce que tu vas porter. Grâce aux conseils de ma gérante, je compose des looks avant de partir ce qui m’évite désormais des valises remplies de vêtements que je ne porterai pas », explique-t-elle. Elle précise que même à la maison, elle n’accumule plus les vêtements.

Ces quelques looks résument bien la vie professionnelle de Natasha qui est partagée entre la chanson et le yoga, qu’elle pratique et qu’elle enseigne.

► À l’agenda de Natasha

  • Elle lançait récemment son nouvel album Aimer c’est tout donner.
  • Visitez sa page Facebook (NatashaStPierOfficiel) pour les dates de sa tournée de spectacles.
Photo Agence QMI, Mario Beauregard
  • Veste H&M
  • Camisole ZARA
  • Jean AMERICAN EAGLE
  • Bottillons RIVER ISLAND

« J’aime beaucoup la structure de cette veste et encore plus ce jean American Eagle. Ils font les meilleurs jeans au monde ! », s’exclame-t-elle.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard
  • Colliers SATYA chez SIMONS
  • Soutien-gorge et legging ALO YOGA

« Je suis toujours en tenues de yoga. C’est une partie importante de mon quotidien. Ma marque de vêtements préférée est Alo Yoga. C’est une compagnie américaine qui ne fait pas de publicité, mais qui commandite des yoginis. Ils ont acquis leur notoriété grâce à Instagram », dit Natasha.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard
  • Robe ZARA
  • Bottillons MINELLI

« Cette robe à carreaux est pour les Français la “robe du Canada”. Elle sort bien lorsque je suis invitée sur un plateau de télévision. Elle est confortable et rigolote », décrit la chanteuse.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard
  • Chandail ANGÉLIQUE GODEY

« J’ai eu le plaisir de porter une robe de la créatrice Angélique Godey pour le défilé du Salon du chocolat. Du même coup, j’ai découvert une nouvelle collection empreinte de féminité que j’aime beaucoup », se rappelle Natasha.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard
  • Robe DITSY
  • Bottillons RIVER ISLAND
  • Collier mala

« J’ai acheté cette robe sur un coup de tête, car je la trouvais belle. Quand je l’ai enfilée à la maison, mon fils de trois ans m’a donné son approbation. Elle est ma tenue de soirée d’hiver. Elle se prête à toutes sortes d’occasions », précise Natasha.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard
  • Robe MAJE
  • Bottillons RIVER ISLAND

« Cette robe est l’une de mes favorites. Elle est si passe-partout qu’elle remplace mes jeans lorsque je veux être confortable et élégante », partage Natasha.

3 questions mode à Natasha

Vous habitez en France depuis 2003. Comment votre pays d’adoption a-t-il influencé votre style ?

Ce qui m’a marqué le plus c’est que les Français portent une grande attention aux marques ; un vêtement griffé annonce que tu as du goût et que tu as réussi. Mon approche est bien différente. Le look final est plus important à mes yeux que les marques que tu peux t’offrir. Je dois aussi préciser que j’avais 19 ans lorsque je suis déménagée. Mon style a changé de par l’environnement, mais aussi parce que j’ai vieilli. Je pense que j’ai gagné en féminité.

Votre garde-robe déborde-t-elle de vêtements ?

Non, pas du tout. Je mets en pratique quelques règles de KonMari (Marie Kondo, la spécialiste du rangement). J’ai fait un grand ménage et je n’ai gardé que les pièces que j’aimais et mes plus beaux morceaux. Depuis, si j’achète un nouveau vêtement, je dois en donner un. Le résultat est que même si je passe la journée à la maison, je porte un beau jogging, pas quelque chose de défraîchi... et cela a un impact sur le moral !

Vous êtes une personnalité publique, sentez-vous une pression de toujours porter de nouveaux vêtements ou d’être toujours au diapason des tendances ?

Je n’ai jamais compris les gens qui ne portent un vêtement qu’une seule fois. Les morceaux que j’aime et dans lesquels je me sens bien, et bien je veux les porter souvent. Quant aux tendances, l’important c’est d’être en accord avec soi. Lorsque tu regardes autour de toi, il y aura toujours quelqu’un de plus joli, mais cela ne me pousse pas à me créer un personnage. Je suis authentique avec moi-même.