/finance
Navigation

Déjà 24 000 signataires réclament le remboursement des trop-perçus d’Hydro-Québec

bloc hydro québec
Photo d'archives, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

En moins de quatre jours, plus de 24 000 Québécois ont déjà signé la pétition pour forcer le gouvernement Legault à rembourser 100 % des trop-perçus d’Hydro-Québec.

«Cette pétition est partie comme une traînée de poudre. C’est signe que les Québécois en ont assez de payer cette taxe déguisée», a indiqué au Journal le directeur Québec de la Fédération canadienne des contribuables (FCC), Renaud Brossard.

La FCC réclame que le gouvernement Legault modifie la loi actuelle afin que les trop-perçus soient dorénavant retournés dans les poches des clients d’Hydro-Québec.

Lancée vendredi dernier, la pétition a déjà recueilli l’appui de plus de 24 200 personnes en ligne. La FCC prévoit remettre la pétition ainsi que les noms des signataires au ministre responsable d’Hydro-Québec, Jonatan Julien, au cours des prochaines semaines.

Selon M. Brossard, la «CAQ a longtemps demandé le remboursement complet des trop-perçus. Maintenant qu'ils sont en position de le faire, les bottines doivent suivre les babines», a-t-il fait valoir.

182 M$ en 2018

Hydro-Québec a engrangé des trop-perçus plus de 1,7 milliard $ depuis 2005, dont 1,655 milliard $ entre 2005 et 2017, selon un rapport du vérificateur général du Québec. En 2018, les trop-perçus ont atteint 182 millions $.

Depuis 2017, le gouvernement du Québec oblige la société d’État à remettre au moins 50 % des trop-perçus par un mécanisme de traitement des écarts de rendement. Le restant des trop-perçus demeure dans les coffres du gouvernement du Québec.

L’an dernier, Hydro-Québec a été contrainte de remettre à ses abonnés 45 millions $ sous forme de rabais, inclus dans sa demande tarifaire actuelle, devant la Régie de l’énergie. Hydro-Québec demande une hausse des tarifs de 0,8 %.

Cette année, Hydro-Québec devra remettre 120 millions $ à ses clients lors de sa prochaine demande tarifaire, qui sera déposée au cours de l’été.

Depuis deux ans, Hydro-Québec a ainsi engrangé 273 millions $ en trop-perçus à ses quelque 4 millions de clients québécois.

1,4 milliard $ non remboursés

On se souviendra qu’après avoir réclamé un remboursement, le gouvernement Legault a fermé la porte en novembre dernier quant à la redistribution des trop-perçus de 1,4 milliard $ aux clients d’Hydro-Québec.

Dans l’opposition, la CAQ avait pourtant réclamé un remboursement des trop-perçus aux clients de la société d’État.

En 2017, une pétition de l’Assemblée nationale de plus de 48 000 noms et exigeant le remboursement avait même été menée et déposée par la députée de la CAQ, Chantal Soucy, au bureau du ministre libéral responsable d’Hydro-Québec, Pierre Arcand.

Des calculs effectués par la CAQ démontraient qu’entre 2008 et 2016, les Québécois avaient payé 1,5 G$ de plus que ce qu’ils auraient dû sur leur facture d’électricité, soit environ 350 $ par client.

Rappelons qu'une demande de recours collectif a été déposée en 2017 au Palais de justice de Montréal. La Coalition Peuple allumé réclame un remboursement de 1,2 milliard $ des trop-perçus aux clients de la société d’État.

La pétition est disponible sur le site web de la FCC.